• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

CHU de Tours : le malaise toujours là au service de neurochirurgie

© France 3 CVDL
© France 3 CVDL

Depuis deux semaines, le personnel soignant du service de neurochirurgie du CHU de Tours est en grève. Les manifestants dénoncent le plan de restructuration de l'hôpital qui prévoit la suppression de 12 postes et de 2 lits dans ce service

Par E.C

Suppression de 12 postes et de 2 lits dans le service neurochirurgie

Depuis le 28 décembre dernier, le personnel soignant du service de neurochirurgie du CHU de Tours est en grève. Ils dénoncent le plan de restructuration de l'hôpital qui 's'inscrit dans le plan du Comité interministériel de performance et de la modernisation de l'offre de soins (COPERMO), qui prévoit la suppression de deux lits sur 28 et surtout de 12 postes d'aide-soignants dans ce service. Le personnel a à nouveau manifesté ce samedi 13 janvier place Jean Jaurès à Tours.

Le plan Copermo a été initié par Marisol Touraine alors qu'elle était ministre de la santé sous François Hollande et a été mis en place pour apporter un retour à l'équilibre financier dans les hôpitaux publics.  


400 postes et 350 lits vont être supprimés

Six lits devraient également être supprimés et l’hôpital  de semaine de Tours à partir du 1er février.
400 postes et 350 lits sur l'ensemble des sites du CHU de Tours sont également concernés par ce plan de suppression d'emploi. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus