François Ruffin présente à Tours son film "Debout les femmes !" pour faire avancer la cause des métiers essentiels

Le député La France insoumise François Ruffin était ce jeudi 16 septembre à Tours pour la présentation de son dernier film documentaire "Debout les femmes!". Un plaidoyer engagé pour la revalorisation de ces métiers essentiels exercés en grande majorité par les femmes.

Elles sont les oubliées, les invisibles de notre société. Elles, ce sont ces femmes qui se lèvent à 4h du matin pour un salaire de misère. Les femmes de ménages, les auxiliaires de vie ou encore les caissières...

Des femmes qui sont le personnage central du dernier film du député-documentariste insoumis François Ruffin. L’élu de la Somme présentait ce nouveau long-métrage engagé ce jeudi 16 septembre aux Studios de Tours, aux côtés de son comparse, le coréalisateur Gilles Perret.

Pour eux, il y a urgence à reconsidérer le statut de ces travailleuses pauvres, pourtant essentielles au fonctionnement de notre société.

"Cela fait des années que je les suis, d’abord comme journaliste puis comme député. Je vois comment elles se lèvent tôt le matin, elles vont ouvrir les volets des personnes âgées, elles vont donner le petit déjeuner, lever la personne du lit et puis il va y avoir un grand trou dans la journée et elle vont revenir le soir pour fermer les volets… Ca va leur faire que des temps partiels alors qu’elles ont une énorme amplitude horaire et à la fin un salaire qui est souvent sous le seuil de pauvreté", explique François Ruffin au micro de France 3 Centre-Val de Loire.

Une situation sociale mise en lumière par la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19, en particulier durant le premier confinement débuté en mars 2020, au moment où les citoyens qui ne pouvaient télétravailler se sont retrouvés en première ligne face au virus. Des travailleurs et des travailleuses alors auréolés du titre de "personnel essentiel" à la société. Un an et demi plus tard, que reste-t-il de ces louanges ?

"Je travaille pour qu’on s’en rappelle, pour qu’il n’y ait pas d’amnésie, pour que l’on n’oublie pas qui sont les indispensables et les essentiels de la société (...) elles s’occupent de ce qu’il y a de plus important : nos enfants, nos seniors, les personnes en fragilité… Le Président de la République déclarait "les distinctions sociales ne peuvent reposer que sur l’utilité commune"…et là il y a une utilité qui est évidente ! (ndlr : référence à l’allocution prononcée par Emmanuel Macron le 13 avril 2020)", poursuit François Ruffin.

Dans son film, François Ruffin se met en scène avec un autre député. "Une tête de con", dit-il pour le présenter. Bruno Bonnell, député La République en Marche, désigné pour être son corapporteur à l'Assemblée nationale à propos d'un texte parlementaire sur ces "métiers du lien". Deux adversaires politiques aux convictions a priori antinomiques qui, dans le film, vont se retrouver dans la défense de ces travailleuses pauvres. 

La suite de l'histoire est à voir dans Debout les femmes ! Un film qui a le mérite de mettre en lumière toutes ces femmes dont le quotidien est de travailler dans l'ombre. 

Bande-Annonce "Debout les femmes !"

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société politique la france insoumise