Rodeo, country et Harley: l'American Tours festival ce week-end pour se sentir Américain

 (Archives juillet 2018) American Tours Festival à Tours (Indre-et-Loire) / © GUILLAUME SOUVANT / AFP
(Archives juillet 2018) American Tours Festival à Tours (Indre-et-Loire) / © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Rodeo, country et Harley Davidson: jusqu'à dimanche soir, les centaines de participants à Tours à l'American Tours festival vont pouvoir se sentir Américains

Par FM avec AFP

Bruno, 55 ans, militaire à la retraite, et Nadia, 53 ans, fonctionnaire, ont fait le déplacement de Bordeaux, lui à moto, elle au volant d'un fourgon, avec une seconde moto harnachée à l'arrière. "Nous venons de nous installer dans un camping pour tout le weekend", explique le couple qui arpente les allées du festival, frites, wraps au poulet, et bière à la main.

On a l'impression de voyager en venant ici. Nous avons appris à y danser le rock en 2016. Depuis, nous revenons tous les ans!

Eric, casquette vissée à l'envers sur la tête, bras tatoués, bagues en argent à chaque doigt, écusson bleu blanc rouge, et patch Harley-Davidson cousus sur son gilet en cuir, vient avec ses amis d'un groupe de bikers, domiciliés dans le département voisin du Loir-et-Cher: "Nous sommes des patriotes français, mais notre idéal est la façon de vivre en totale liberté, façon Hells Angels".

Pour Christophe Caillaud-Joos, directeur général de Tours Evénements, organisateur du festival, "Tours est la capitale française de l'Amérique le temps d'un weekend.

Les spectateurs viennent ici dans une bulle vivre en communauté leurs folies, analyse-t-il.


La Californie est mise à l'honneur cette année avec reconstitution d'une plage et démonstration de basket acrobatique. Comme aux Etats-Unis, Les "cheerleading" (pom-pom girls) sont-là pour encourager les joueurs.  Autre prestation labellisée "100 % culture américaine": celle du +Globe de la mort+ où des motos tournent dans une sphère métallique. Clin d'oeil rétro également, l'élection de la plus belle +Pin Up Pure Vintage+. Des Pin Up, le public aura l'occasion d'en croiser beaucoup et pourra les prendre en photo.

"Je suis aussi-là pour ça!" s'amuse Spicy Strawberry, alias Maryline, salariée d'une agence de publicité parisienne. Coiffure vintage victory rolled, bandanas  dans les cheveux, combi-short jaune, rouge à lèvres, trait d'eyeliner épais, boucles d'oreille tiki en bois exotique, elle fait partie du spectacle. "Les gens sont bienveillants avec nous. Notre style met de bonne humeur", sourit-elle. 
Elle est l'une des nombreux fans du groupe Stray Cats qui, pour fêter ses 40 ans de carrière, a sorti le 24 mai dernier un opus sobrement intitulé "40". Le fameux trio formé par Brian Setzer, guitare, chant, Lee Rocker, contrebasse, et Slim Jim Phantom, batterie, n'a pas pris une ride comme leur rockabilly. "Fight (Over A Dog Like Me)", extrait de l'opus, sonne déjà comme un tube.

Le programme du festival ► ICI

Sur le même sujet

Les + Lus