Ce week-end, vous étiez plus de 12 000 à vous donner rendez-vous à Tours pour les épreuves du 10km, du 20km et du marathon. En famille, entre amis, pour l'exploit ou pour rire, nous vous avons demandé de nous parler un peu de vous. C'était votre marathon. 

Dominique et Gaëlle

© Yacha Hajzler / France 3 CVDL
© Yacha Hajzler / France 3 CVDL

Dominique est venu avec sa femme, Gaëlle, et ses deux filles : Mélanie et Marion.

"Oh oui, il s’entraîne ! C’est son troisième marathon. Elles viennent encourager leur papa ! Elles courent aussi un petit peu, mais elles préfèrent la gymnastique."
 

Patrick

© Yacha Hajzler / France 3 CVDL
© Yacha Hajzler / France 3 CVDL

Patrick, 64 ans, professeur de mathématiques à la retraite, court un marathon par an.

"Ça va aller ! On ne fera pas les temps qu’on faisait il y a 20 ans (rires). Je descendais en dessous des 4heures. J’ai commencé à 35 ans... pour ne pas vieillir trop vite !"
 

Gilbert et Pascal

© Yacha Hajzler / France 3 CVDL
© Yacha Hajzler / France 3 CVDL

Gilbert et Pascal se sont rencontrés sur un marathon, il y a 15 ans. Depuis, ils en font jusqu’à 20 par an, toujours ensemble !

"Si on est bien, on le fait deux fois ! On est là pour s’amuser, et pour amuser les autres. On se chronomètre pas, on s’en fout ! Le but c’est de finir, et de boire quelques canons sur le parcours !"
 

Arnaud

© Yacha Hajzler / France 3 CVDL
© Yacha Hajzler / France 3 CVDL

Arnaud est chargé de motiver son camarade course.

"Je fais toutes mes courses en Superman. Quand on est dans un groupe, les gens n’encouragent que Superman ! Ça motive toujours plus. Déjà que j’ai pas le droit de voler..."
 

Madame Jacquet

© Yacha Hajzler / France 3 CVDL
© Yacha Hajzler / France 3 CVDL

Madame Jacquet fait les 10km handi avec sa fille de 10, Manon. Elle est née avec un polyhandicap appelé CDKL5.

"C’est une idée de mon oncle, un coureur. Il voulait faire ça avec elle et il m’a lancée dans la course. C’est une belle aventure avec ma fille. Ça lui fait plaisir et je partage quelques chose avec elle. Ici les gens sont beaucoup plus réceptifs au handicap que d’habitude, et c’est vraiment quelque chose de très beau grâce à ça."
 

Gilles

© Yacha Hajzler / France 3 CVDL
© Yacha Hajzler / France 3 CVDL

Gilles est bénévole sur le marathon depuis 7 ans.

"Moi je fais beaucoup de trail. Ici on fait ça depuis longtemps avec une bande de copains, il y a une super ambiance !"
 

Les bénévoles de la Scénoféérie

© Yacha Hajzler / France 3 CVDL
© Yacha Hajzler / France 3 CVDL

Les bénévoles de la Scénoféérie de Semblançay sont venus soutenir leurs coureurs du 10km.

"C’est un spectacle de nuit où on raconte le Moyen-Age, la Renaissance..." explique la plus petite des bénévoles. "L’année prochaine, c’est les 30 ans du spectacle... ", glisse le révolutionnaire. 

 

La Vaginale


La Vaginale, la fanfare des étudiants de médecine de Tours, est embauchée par la ville pour soutenir les coureurs.

"On est venus pour les coureurs, pour les ambiances et leur permettre d’aller plus loin. On fait ça tous les ans. Ah, on les motive, y’a pas de souci ! Nous on souffle très très fort, c’est nous qui allons les crever, on s’arrête jamais !"

 

Grégory et Martin

© Yacha Hajzler / France 3 CVDL
© Yacha Hajzler / France 3 CVDL

Grégory, 44 ans et Martin, 18 ans, viennent de terminer le 10km.

"On ne se connaît pas, on s’est entraîné ensemble avant le départ et on s’est retrouvé pendant la course. On est plutôt content... mais il fallait que ça s’arrête, là ! (Rires)"

 

Boris


Boris et sa fille Marilou sont venu soutenir Élise, la maman.

"C’est la première qu’elle fait ça. Elle s’est lancé un défi comme ça, pour le plaisir, elle était pas du tout sportive ! Ça fait deux mois qu’elle s’entraîne. Elle devrait pas tarder." À côté, le petit frère de Marilou boude. "Lui, il aurait préféré rester avec maman."

 

Helfie

© Yacha Hajzler / France 3 CVDL
© Yacha Hajzler / France 3 CVDL

Helfie est venue elle aussi encourager les coureurs. 

"Wouf wouf, wouf. Wouf Wouf !"

 

Gauthier et Hugo

© Yacha Hajzler / France 3 CVDL
© Yacha Hajzler / France 3 CVDL

Gauthier, au banjo et Hugo, à la flûte sont les Lamb of Rhum. Leur répertoire inspiré des chansons de marins, irlandais et écossais arrache un sourire même aux coureurs les plus fatigués.

"On s’est rencontré par un autre groupe, de métal celui-là. Moi chaque année je couvre l’événement au banjo, là on s’est dit que c’était l’occasion d’y aller ensemble ! On vient soutenir les sportifs, ils sont toujours contents."