Tours : la Foire à l’ail et au basilic, une tradition incontournable de l’été, avec masque obligatoire

Sans pass sanitaire mais avec masque obligatoire, comme en 2020, la traditionnelle foire à l’ail et au basilic, est de retour le 26 juillet, jour de la Sainte-Anne, dans le Vieux Tours. Un moment festif et savoureux très prisé des tourangeaux et des touristes.
Foire de l'ail à Tours, 2020.
Foire de l'ail à Tours, 2020. © D. Pouget / France Télévisions

Impossible de retrouver précisément l’origine de cette foire à l’ail et au basilic mais elle remonterait au Moyen-âge et donne, chaque été, un petit air de Provence à la cité tourangelle.

Une Foire à l’ail et au basilic Covid-compatible

Cette année encore, à cause du Covid-19 il faudra être masqué et respecter les règles de distanciation pour flâner à la Foire à l’ail et au basilic. Pas de pass sanitaire comme le craignaient certains commerçants mais des règles strictes que nous précise Iman Mansari, adjoint au maire, délégué au commerce de Tours.

"Ce sont les mêmes règles que celles appliquées aux marchés. Masque obligatoire dès l’âge de 11 ans et distanciation. Nous aurons des agents du service commerce et d’une société privée aux entrées et sur le périmètre de la foire pour faire respecter les gestes barrière. Ce sera aux commerçants, aussi, comme sur les marchés, de faire respecter aux gens une distanciation dans les files d’attente".

Un périmètre qui comme en 2020, ne comprendra pas le carreau des halles mais la foire prendra ses quartiers, place du grand-Marché, place de Châteauneuf et place de la Victoire et dans les rues adjacentes du Vieux-Tours ou cafés et restaurants offriront leurs terrasses.

Côté commerçants, 23 producteurs d’ail ou revendeurs seront au rendez-vous, une dizaine de producteurs de basilic et une quarantaine de commerces d’alimentation ou de produits manufacturés. Sans compter la quarantaine de commerçants sédentaires du quartier.

Les producteurs locaux d’ail et de basilic diminuent mais les clients restent fidèles

Ce mardi matin à la foire à l’ail de Bourgueil, qui précède de quelques jours, celle de Tours, Angélique était la seule productrice locale d’ail avec quelques revendeurs sur cette terre traditionnelle de production. Ceux qui partent en retraite ne sont pas remplacés et le nombre de producteurs diminue chaque année.

À Gizeux, avec son mari Thierry Rugen, ils produisent de l’ail violet et rose mais aussi des oignons et des échalotes. La spécialité d’Angélique; les tresses d’ail avec des fleurs de statices du jardin. Elle en a préparé 200, de 2kg, 1kg et 500 grammes pour satisfaire les clients de la Foire à l’ail de Tours où ils vendent leur production depuis 20 ans. Autour d’une tonne chaque année.

Tresse d’ail avec les fleurs du jardin.
Tresse d’ail avec les fleurs du jardin. © Angélique Binet

"Ca fait joli, tous les ans on a des compliments sur notre stand. L’an dernier on a eu peur avec la crise sanitaire avant la foire mais il y a eu du monde. Tous les habitués sont là, la foire à l’ail c’est la tradition, le jour de la Saint-Anne donc ils viennent avec leur cabas acheter leur ail pour l’année et on a notre clientèle maintenant".

Famille Sala : 800 pots de basilices et des jardinières pour les indécis

Dans la famille Sala, on est horticulteur et maraîcher depuis 1945 à Saint-Pierre des Corps depuis 4 générations.

Corinne et Bruno participent à cette foire depuis une dizaine d’années. Entre 700 et 800 pots de basilics produits sur leur site seront de la fête et cette foire est l’occasion, non seulement de faire découvrir aux promeneurs différents basilics, vert à grandes feuilles ou petites feuilles, thaï, cannelle, citron ou pourpre. Une foire qui les fait connaitre et leur permet de retrouver des clients fidèles venus d’Indre-et-Loire mais aussi de Châteauroux.

Stand de la famille SALA à la Foire de Tours 2020
Stand de la famille SALA à la Foire de Tours 2020 © D. Pouget

Il faut dire que Corinne Sala donne des conseils bien utiles pour prendre soin du basilic.

"On aime nos clients, moi je ne veux pas qu’on achète un basilic et que je revois le client un mois après parce que la plante est en mauvais état."

Cette année Corinne propose des jardinières et des pots avec plusieurs variétés de basilics qui comblent les indécis qui ont du mal à choisir entre les parfums, le goût et la couleur de tous les basilics. Les conseils pour cultiver la plante, restent les mêmes.

On dit que le basilic aime le soleil mais il ne faut pas surtout pas le laisser en plein soleil, toute la journée, 2 ou 3 heures de chaleur c’est suffisant. Il faut aussi bien l’arroser et laisser sécher entre 2 arrosages. Il faut aussi couper les fleurs et on peut les mettre dans l’huile du basilic et les mettre dans l’huile d’olive pour avoir une belle huile parfumée.

Des effluves d’ail et des senteurs de basilic, la Foire à l’ail et au basilic reste un rendez-vous incontournable de la vie tourangelle.C’est le moment où touristes et tourangeaux se retrouvent pour acheter leur tresse d’ail et leur pot de basilic. C’est aussi l’occasion de déjeuner entre collègues de travail, amis ou en famille, c’est tout l’esprit de cette foire à l’ail et au basilic, savoureuse et festive, au milieu de l’été.

Pour les curieux, à découvrir le basilic réglisse, à feuilles de laitues et le basilic marseillais « plus fort en goût » d’après les producteurs !

Foire à l’ail et au basilic : lundi 26 juillet, Installation dès 5h et ouverture au public de 8h à minuit

Stationnement et circulation interdits dans le périmètre de la foire à retrouver sur le site de la ville de Tours

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société foires fêtes locales événements sorties et loisirs