Tours : des policiers municipaux tombent dans un guet-apens au quartier du Sanitas

Appelés pour une intrusion dans une école primaire, les policiers étaient en fait attendus sur place par des individus violents. 

© L'ALSACE/MAXPPP
"Nos agents ont été victimes de jets de pierre, de tirs de mortier, a priori par des jeunes, sans doute un certain nombre de mineurs". Les faits confirmés auprès de France 3 Centre-Val de Loire par le procureur de la République de Tours, Grégoire Dulin, sont très sérieux. Dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 juillet, les policiers municipaux de Tours sont tombés dans un guet-apens, comme le rapportent nos confrères de France Bleu.

Appelés au milieu de la nuit dans le quartier du Sanitas pour une intrusion dans une école primaire, les policiers tombent en fait sur une vingtaine d'individus prêts à en découdre. Forcés de s'enfuir, ils sont coursés par le groupe. Représailles ou violence gratuite, on ignore encore les causes qui ont poussé ces jeunes à tendre un tel piège aux forces de l'ordre. 

Toujours selon le procureur de la République, l'enquête a été confiée à la Sûreté départementale du commissariat de Tours. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter