Tours : Rubin Steiner inaugure le cinquième anniversaire des îlots électroniques

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nathanael Lemaire .

Outil de diffusion de la musique techno à Tours, les Ilots Electroniques fêtent leur 5 ans avec le regard bienveillant du DJ tourangeau Rubin Steiner.

Créé il y a cinq ans par trois passionnés de musique électroniques, "les Ilots Electroniques" ont toujours eu comme volonté de faire sortir la musique techno de son confinement en club pour s'adresser à un plus vaste public.

 

Pour ce cinquiéme anniverssaire, les organisateurs ont choisi d'investir une friche industrielle : le Point Haut à St Pierre des Corps, un lieu couvert capable d'acceuillir 1500 personnes devant une vingtaine de DJs.

 

 

Pour son ignauguration, les Ilots Electroniques ont investi un lieu peu fréquenté par la musique techno : le prieuré de Saint Cosmes à La Riche (37). Dans ce lieu où le poéte Ronsard fut prieur, le musicien et DJ tourangeau, Rubin Steiner a ouvert la série de concerts de ce cinquiéme anniverssaire.

Extrait du concert de Rubin Steiner

durée de la vidéo: 00 min 41
Ignauguration du 5éme anniversaire des "ilots électroniques" au prieuré Saint Cosmes (37) ©F3CVDL


Ancien animateur de Radio béton, Rubin Steiner est impliqué depuis 25 ans sur la scéne de la musique électronique tourangelle. Il porte un regard bienveillant sur le succés des "Ilots Electroniques" qui depuis 5 ans ont ouvert la ville de Tours à la techno et à la house.

les "Ilots" ont dédramatisé la techno à Tours

durée de la vidéo: 03 min 29
Un endroit interressant pour la techno à Tours ©F3CVDL


Rubin Steiner, l'enfant prodigue de la techno tourangelle n'a jamais quitté sa ville de Tours malgré ses succés musicaux et sa participation à de multiples projets ailleurs. 

J'aime bien faire le touriste dans ma ville de Tours

durée de la vidéo: 01 min 08
Comme un touriste dans sa ville ©F3CVDL
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité