Vouvray : l'emplacement de la future gendarmerie fait polémique

L'emplacement prévu pour la future gendarmerie de Vouvray / © Luc Perot (F.3)
L'emplacement prévu pour la future gendarmerie de Vouvray / © Luc Perot (F.3)

La mairie de Vouvray souhaite construire une caserne sur une friche viticole AOC, soulevant l'opposition des viticulteurs qui craignent pour le devenir de l'appellation d'origine contrôlée.

Par France 3 Centre-Val de Loire

Les locaux de la gendarmerie actuelle, construite en 1976, ne permettent pas d'héberger tous les gendarmes. Selon le premier adjoint au maire Gérard Serer, le projet actuel vise donc à pouvoir "regrouper" les 14 familles. 

Or, le terrain de 5 000 m² choisi est une ancienne parcelle viticole située sur la zone d'appellation d'origine contrôlée. Bien qu'il n'y ait plus de vignes sur cette parcelle depuis 1946, les viticulteurs craignent pour l'AOC à long terme. 


On sait que les casernes se déplacent généralement tous les 30 à 40 ans. Or, Val Touraine Habitat est propriétaire de ces logements et va donc installer ensuite des logements normaux. Cela pose des problématiques de cohabitation entre zones habitées et zones viticoles, s'inquiète Jean-Michel Pieaux, président du syndicat des vignerons de Vouvray.


Une enquête publique sur la construction de la gendarmerie est en cours jusqu'au 16 mars, La gendarmerie pourrait sortir de terre fin 2019.

Reportage : Madjid Khiat et Luc Perot 

 

Sur le même sujet

Tout le monde peut prendre sa place

Les + Lus