Châteauroux : le café-théâtre de la Scène des halles aura-t-il une suite ?

Le café-théâtre de la scène des Halles, ouvert le 4 septembre dernier a fermé ses portes après ses deux premières représentations. Un crève-cœur pour le gérant. Le lieu, qui servait aussi de boîte de nuit s’est révélé incompatible avec le projet de Gil Fourgeaud.

Les rumeurs et les commentaires vont bon train depuis l’annonce de la fermeture du Café Théâtre des Halles. Pourtant la programmation choisie par Gil Fourgeaud, qui travaillait sur ce projet depuis un an et demi, avait séduit. Pour preuve, les 500 places déjà réservées, pour les prochains spectacles, qu’il a remboursées.

Les raisons de cette décision

Même si le président de l’association "Rire en Berry" reste très discret sur les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision, il semblerait que les deux activités, café-concert et discothèque, se soient révélés incompatibles pour lui.

L’occupation d’une partie de la scène par une cabine DJ par exemple, pas prévue au départ de l’aventure a eu des répercussions pour certains artistes.

Ça fait un an et demi que je prépare les spectacles. Il y a des cahiers des charges, des cahiers des charges techniques, sur les dispositions, et au dernier moment il faut demander aux artistes de s’adapter, pour moi ce n’est pas possible, par contrat et par respect, je ne peux pas faire ça.

Gil Fourgeaud

Passionné de spectacles et de café-théâtre, celui qui avait pour projet d’en implanter un à Châteauroux ne se voit pas brader son rêve. C’est pour ça qu’il a décidé de jeter l’éponge.

Peut-être une reprise de spectacles bientôt

C’est en tout cas le souhait de Gaëtan Chapelle, régisseur lors des premiers spectacles. "Pour l’instant on est en grosse réflexion. Il faut voir avec les producteurs engagés avant, pour être sûr qu’ils aient toujours envie de travailler avec nous", note Gaëtan, associé à son père dans ses projets.

Sa solide expérience dans l’animation, qui a été son métier pendant 32 ans, en fait un conseiller de choix.

On réfléchit à deux cerveaux, c’est toujours mieux qu’un seul.

Gaëtan Chapelle

Sur les modalités de cette reprise, les choses avancent : "on remonterait une association, on serait plus sur un modèle théâtre que café-théâtre, les consommations auraient lieu avant ou après mais pas pendant. On a défini les grandes lignes, ce qu’on peut améliorer, et on annoncera bientôt si on le fait ou si on le fait pas et pourquoi ".

La reprise s’effectuerait dans le même lieu. "Des pourparlers sont en cours avec le propriétaire des lieux, qui a des exigences, et on veut que tout soit fait pour satisfaire tout le monde, nous, le propriétaire et le public… Pour commencer on sera sur un rythme de pas plus de deux représentations mensuelles".

Si tout se passe bien, que les indicateurs sont au vert, que les producteurs répondent favorablement à ce nouveau projet, Gaëtan espère pouvoir proposer une nouvelle programmation à la mi-octobre ou au début novembre.

Oui les Berrichons en ont envie, oui Châteauroux le désire, ça s’est vu sur la date de Booder où c’était rempli un mercredi soir, il y a une réelle demande. Oui il y a quelque chose à faire, oui on a envie de le faire, reste à savoir comment on commence l’histoire.

Gaëtan Chapelle

Tous les amateurs du spectacle vivant, du stand up et de l’humour peuvent croiser les doigts pour que l’aventure interrompue reparte bientôt.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
spectacle vivant culture humour