Cet article date de plus de 3 ans

Indre : l'autorisation d'exploitation d'un parc éolien annulé par le tribunal de Limoges

Jeudi 28 décembre, le tribunal administratif de Limoges a annulé l'autorisation préfectorale d'exploiter un parc de six éoliennes sur les communes d'Argy et Sougé dans l'Indre. Une décision qui satisfait pleinement les riverains qui avaient protesté contre cette installation
© France 3 Centre-Val de Loire

Pas d'éoliennes à Argy et Sougé dans l'Indre

Le tribunal administratif de Limoges a décidé, jeudi 28 décembre, d'annuler l'autorisation préfectorale d'exploiter un parc de six éoliennes sur les communes d'Argy et Sougé dans l'Indre. La société Neoen, a l'initiative du projet depuis quatre ans, devra, si elle tient vraiment à exploiter ces éoliennes, repartir à zéro.

L'une des raisons de l'annulation pourrait être que l’autorisation d’exploiter signée par le préfet de l'Indre s'est basée sur un rapport favorable rédigé par le conseil environnemental qui dépend directement de la Dreal, un service préfectoral... Il pourrait s'agir d'un vice de procédure admininistrative. 

Les seize riverains et l’association Vivre au Boischaut-Nord qui se sont insurgés contre la gène qu'auraient occasionné les éoliennes ont donc obtenu gain de cause. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société environnement éolien énergie