Une journée avec les chasseurs d'orage de l'association Météo Centre

Florentin et Ludovic font parfois de nombreux kilomètres pour faire LA photo / © Ch. Chapiotin, France 3 Centre-Val de Loire
Florentin et Ludovic font parfois de nombreux kilomètres pour faire LA photo / © Ch. Chapiotin, France 3 Centre-Val de Loire

Cette longue période orageuse fait le bonheur de certains photographes, tout particulièrement intéressés par les phénomènes météorologiques. C'est le cas notamment des bénévoles de l'association Météo Centre, très présente sur les réseaux sociaux.

Par Christelle Chapiotin

Créée en 2011, Météo Centre compte actuellement une petite centaine d'adhérents. Les 7 personnes qui constituent le noyau dur de la structure exercent toutes une activité professionnelle en parallèle, le reste du temps, ou une grande partie en tout cas, est consacré à l'association.

Florentin Cayrouse, maître des écoles et passionné de météo, est le prévisonniste qui met en ligne toutes les cartes et radars, grâce notamment à une cinquantaine de stations météo placées sur le Centre-Val de Loire et les départements limitrophes, comme la Nièvre ou l'Allier. 

Ce dimanche 3 juin, Météo France avait placé la région en vigilance orange, Florentin avait partagé sur les réseaux sociaux cette carte avec les différents impacts de la foudre :


Si cette carte est utile pour les personnes qui veulent éviter l'orage, elle est aussi essentielle pour ceux qui veulent les trouver, les photographes chasseurs d'orages tout particulièrement.

Ce dimanche 3 juin Florentin est allé retrouver Ludovic Pichon, trésorier de l'association, chez lui à Vatan, dans l'Indre. Pendant que l'un publie les dernières prévisions, l'autre prépare le matériel photo. Ils ne vont pas tarder à partir "en chasse".

Florentin vérifie et publie les prévisions météo, Ludovic prépare le matériel photo. / © Ch. Chapiotin, France 3 Centre-Val de Loire
Florentin vérifie et publie les prévisions météo, Ludovic prépare le matériel photo. / © Ch. Chapiotin, France 3 Centre-Val de Loire

Après étude de la carte des différents impacts, ils décident de se rendre à quelques kilomètres de là, à Saint-Maur, près de Châteauroux.

Une fois sur place, ils jettent un nouveau coup d'oeil sur la carte, mise à jour regulièrement, pout trouver la meilleure zone pour poser l'appareil. L'avantage, c'est que c'est un terrain ouvert, qui leur permet de photographier à 360°.

Un terrain très ouvert, qui permet d'avoir de nombreux angles de vue. / © Ch. Chapiotin, France 3 Centre-Val de Loire
Un terrain très ouvert, qui permet d'avoir de nombreux angles de vue. / © Ch. Chapiotin, France 3 Centre-Val de Loire

Les orages sont proches, mais le ciel est chargé, ce qui va compliquer leur mission. Aller plus loin, pourquoi-pas, ces passionnés peuvent rouler plusieurs centaines de kilomètres pour faire LA photo.

Finalement, les deux hommes ne changeront pas de lieu, ils ne réussiront pas à trouver l'impact de foudre, mais réaliseront tout de même de belles photos qu'ils vont partager sur les réseaix sociaux.



Etre chasseur d'orages nécessite beaucoup de patience, et de rigueur. Il faut également bien mesurer les risques, ne pas partir seul et bien se placer par rapport au phénomène, sans prendre de risques inconsidérés.  Coup de projecteur sur sortie entre passionnés :



Une journée avec les chasseurs d'orages de l'association Météo Centre
L'association fournit des prévisions météo, et des photos, par le biais de ses bénévoles et de ses adhérents.


Sur le même sujet

Inauguration du centre de formation de l'ADA Blois Basket 41

Les + Lus