INSOLITE. Les trois mousquetaires, le comte de Monte-Cristo... découvrez où Alexandre Dumas écrivait ses romans

durée de la vidéo : 00h13mn15s
André Manoukian découvre le château de Monte-Cristo en région parisienne ©France télévisions

Ce château n'est ni une forteresse médiévale, ni une œuvre classique de la Renaissance, mais bien le rêve d'un homme que l'on doit à Alexandre Dumas. L'auteur de Monte-Cristo s'est offert cette incroyable demeure. Je vous emmène visiter !

Nul ne sait si Alexandre Dumas aurait apprécié les bâtiments construits aux alentours de son domaine. Un hôtel, un centre hospitalier privé, une résidence pour étudiant... L'environnement a beaucoup évolué, mais l'esprit de Dumas se dégage encore des lieux. Bienvenue au Château de Monte-Cristo !

Lorsque j'arrive sur les lieux, il faut passer par un parc. Les méandres des chemins me font apercevoir de temps à autre le château. Mais c'est au pied du "château d'If" que j'arrive.

Ce nom vous dit peut-être quelque chose, c'est une référence au Comte de Monte-Cristo. Dans ce romain feuilleton, Edmond Dantès, un prometteur marin marseillais, est trahi par des amis jaloux de sa réussite. Il est alors enfermé au château d'If pour bonapartisme. Cette "prison" qui est, en fait, son lieu d'écriture, Alexandre Dumas la qualifie de réduction du paradis terrestre. Une prison dorée toujours debout, entourée d'eau et sur laquelle les murs sont gravés le nom de ses œuvres.

Une fois à l'intérieur, la pièce est toute petite. Seul un bureau et une chaise prennent place avec une cheminée pour se chauffer. La pièce n'est pas décorée, mais j'apprends alors qu'il y avait, à la place, des figurines. Celles-ci représentaient les personnages de ses romans. Et, lorsque l'un des personnages mourait, Alexandre Dumas le renversait sur son bureau. 

Une anecdote ? Frédérique Lurol, directrice des lieux, explique, "un jour, une des femmes de ménage décida de remettre sur pied une des figurines. Pensant bien faire, Dumas a dû faire revivre le personnage..."

Depuis sa fenêtre, il pouvait alors observer son château. 

Un cocher qui ne connait pas M. Dumas

C'est au 17ᵉ siècle, lorsqu'il gravit ces collines, qu'il tomba amoureux de la vue et du terrain. En 1844, Alexandre Dumas décide d'acheter et de faire construire sa maison de campagne et son bureau de travail. Sa demeure principale est surnommée "Monte-Cristo". 

Mais la fête a été de courte durée. Quatre ans plus tard, il faut revendre le mobilier pour payer les créanciers. Cela ne suffit pas, en 1849 il revend alors ce qu'il lui reste, mais reste tout de même sur place en tant que locataire. C'est en 1851 qu'il quitte la France pour rejoindre la Belgique et fuir les créanciers. 

Mais pourquoi appeler ce château Monte-Cristo ? 

Alexandre Dumas est très riche, il vient de faire paraitre dans la presse "Les Trois Mousquetaires" et "Le Comte de Monte-Cristo". Une comédienne invitée à rejoindre le château demande à son cocher de la conduire chez "Alexandre Dumas". Or, celui-ci ne voit pas du tout de qui elle veut parler. Elle lui explique alors que c'est un écrivain célèbre et avant même de finir sa phrase, il lui répond : "Ah si vous vouliez venir voir le compte de Monte-Cristo, j’aurais compris tout de suite."

Cette anecdote m'a beaucoup plus quand j'ai visité de château. Après tout, nous ne sommes pas obligés de connaitre Alexandre Dumas ! 

D'autres anecdotes et pièces méritent le détour... Cependant, je préfère vous laisser la découvrir en regardant l'émission Château ! Par André Manoukian ce dimanche 24 mars à 12h55 ou si vous ne pouvez attendre juste ici sur notre plateforme de replay france.tv