• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Atteintes d'un cancer du sein, elles vont pagayer 260 km sur la Loire pour relier Blois à Nantes

Les United Ladies navigueront sur la Loire, de Blois à Nantes, du 16 au 19 août 2018 / © United Ladies
Les United Ladies navigueront sur la Loire, de Blois à Nantes, du 16 au 19 août 2018 / © United Ladies

Le collectif United Ladies partira de Blois (Loir-et-Cher) le 16 août prochain pour atteindre Nantes (Loire-Atlantique) le 19 août, après quatre jours de navigation. Leur objectif : partager un moment unique et sensibiliser sur le cancer qui touche le plus les femmes.

Par AJ

Elles forment un groupe de 32 femmes déterminées, solidaires et atteintes d'un cancer du sein. Du 16 au 19 août prochains, les United Ladies pagaieront 260 km sur la Loire, depuis le port de la Creusille de Blois (Loir-et-Cher) jusqu'à Nantes (Loire-Atlantique).

Sous la houlette de l'équipe d'évènementiel Dragon Boat Attitude, le collectif de femmes originaire de Saumur (Maine-et-Loire) souhaite à travers ce défi mettre en lumière la maladie qui touche ses membres. "On a vraiment hâte de partir et rencontrer des femmes qui ont vécu des choses semblables", explique l'une d'entre elles.

Car comme elles, beaucoup d'autres femmes sont concernées par le cancer du sein. Ce dernier est le cancer le plus diagnostiqué chez les femmes à travers le monde. Chaque année environ 54 000 nouvelles personnes sont touchées. 1 femme sur 9 sera atteinte d’un cancer du sein au cours de sa vie et 1 femme sur 27 en mourra.

A l'occasion de leur aventure, une conférence de presse sur le sujet sera organisée à Blois avant leur départ. Un stand de lutte contre le cancer sera également mis en place lors de leur passage au niveau de Tours, le 18 août, où des élus seront notamment présents.
 

"Vivre un beau moment de partage"

Mais ce challenge sera également et avant tout l'occasion pour les United Ladies de se couper un peu du monde pour partager une aventure unique. "On va être ensemble. On va dormir ensemble, manger ensemble, pagayer ensemble, rigoler ensemble..! C'est quelque chose de très important quand on a vécu tout ce qu'on a vécu", souligne le visage souriant l'une des membres. On va vivre"un beau moment de partage".

"Ca va être un défi où la cohésion, l'esprit d'équipe, le vivre ensemble sera au premier plan. Montrer qu'ensemble on va beaucoup plus loin que lorsqu'on avance seul", déclare pour sa part Frédéric Truchet, chirurgien qui soigne les United Ladies et fondateur du collectif des Ladies de Saumur.


38 heures de relai non-stop

Durant leur quatre jours de navigation sur la Loire, à bord de leur Dragon Boat (bateau de 250 kg à tête et queue de dragon), les 32 femmes seront réparties en 4 équipes de 8 pagayeuses.

"Durant les deux premières journées, jeudi et du vendredi, il y aura trois bateaux sur l'eau en même temps. Elles effectueront environ 40 km par jour et chaque journée se clôturera aux alentours de 18h", détaille Sylvain Munier de Dragon Boat Attitude. "A ce niveau du raid, elles seront à Tours. Un relais sera alors lancé à partir du matin du 18 août, où elles navigueront de jour comme de nuit pendant 38 heures afin d’atteindre Nantes le 19 août en fin de journée".

Pour le bon déroulement de l'aventure et la sécurité des participantes, "des camps de ralliement seront mis en place pour les trois nuits, deux médecins les accompagneront, et un bateau de secours est prévu".

Le cancer du sein

Le cancer du sein est le cancer le plus diagnostiqué chez les femmes à travers le monde, autant avant qu’après la ménopause. 1 femme sur 9 sera atteinte d’un cancer du sein au cours de sa vie et 1 femme sur 27 en mourra.

Le cancer du sein survient souvent après 50 ans (75%), le risque augmentant avec l'âge. L'âge moyen au diagnostic est 61 ans. Le taux de survie 5 ans après le diagnostic varie de 80 % à 90 %, selon l’âge et le type de cancer.

Chaque année, environ 54 000 nouvelles personnes sont touchées.

Les hommes peuvent aussi en être touchés : ils représentent 1 % de l’ensemble des cas.

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus