Basket : la Fédération confirme le refus d'accepter l'ADA Blois dans l'Élite

© PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP
© PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

La Fédération française de basket (FFBB) a confirmé mercredi 27 juin le refus d'accepter Blois, champion de ProB, dans l'Élite au motif que le club ne possède pas de centre de formation. Elle se range ainsi au côté de la Ligue nationale de basket (LNB)

Par France 3 Centre- Val de Loire (avec AFP)

"Les règlements de la LNB indiquent qu'un club de ProB ne peut accéder en Élite que s'il possède un centre de formation agréé. Cette disposition permet notamment à un club professionnel de participer à l'effort collectif de formation de jeunes talents", dit dans un communiqué la Fédération, appuyant la position de la Ligue nationale de basket annoncée la veille.

La FFBB a également avancé que "lors de la saison 2017-2018, le club de Blois n’ayant ni équipe Espoir engagée en Nationale 3, ni jeune sous convention de formation, ni équipe U18, ne respectait pas les conditions d’obtention d’un agrément".

"Malgré cela, à la demande du club le 15 avril dernier, des représentants de la Commission d’agrément ont effectué une visite du club de Blois le 4 mai dernier, concluant un rapport délivré au Ministère qui décidera, le 6 juin, de ne pas agréer le centre de formation. Cette décision a été notifiée au club de Blois et à la LNB".

Blois a jugé la décision "injuste", affirmant que l'ouverture de son centre de formation était prévue pour le 1er septembre, soit avant le début de la saison d'Élite. Il affirme dans un communiqué qu'il y a trois ans Monaco avait pu monter en ProA sans centre de formation agréé.

Interviewé par Francetvinfo, le président de l'ADA Blois, Paul Seignolle, a affirmé que le club allait ouvrir le centre de formation. J’ai un directeur qui est nommé, un entraîneur aussi. Le centre de formation ouvrira fin août. Je demandais simplement quelques semaines pour que tout soit validé. Mais en tout état de cause, n’ayant pas d’équipe U18, la fédération émet un avis défavorable."
 

L'ADA Blois conteste

Le club a annoncé qu'il allait saisir le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) puis contester sa non-accession devant la justice administrative. Si le refus de montée est confirmé, c'est Boulazac, avant-dernier de la saison d'Élite, qui conserverait sa place.

Pour sa défense, l'ADA Blois a également rendu public "une lettre envoyée le 14 avril 2017 à la FFBB, la LNB et la Ligue du Centre courrier [...] prouvant que la démarche entreprise pour la mise en place d’un Centre de Formation a été effectuée en temps et heure".

La pétition en soutien à l'ADA Blois lancée il y a trois jours, elle, réunit plus de 6000 signatures.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus