“La plupart des gens sont cons" : la sortie du président LR du Loir-et-Cher sur ses électeurs fait réagir

Le président LR du département du Loir-et-Cher, Nicolas Perruchot, a été enregistré à son insu lors d'une réunion où il s'est lâché avec les élus de sa majorité. Décomplexé, il a déclaré que "la plupart des gens sont cons" et "croient n'importe quoi".

 BLOIS (Archives 16/03/2008) - ELECTIONS MUNICIPALES 2008 - SECOND TOUR - VOTE DE NICOLAS PERRUCHOT
BLOIS (Archives 16/03/2008) - ELECTIONS MUNICIPALES 2008 - SECOND TOUR - VOTE DE NICOLAS PERRUCHOT © GEORGES HODEBERT/MAXPPP -
Le 7 septembre dernier,  Nicolas Perruchot, président du Loir-et-Cher et membre du parti Les Républicains (LR), participe à une réunion (non ouverte au public et à la presse) avec les élus de sa majorité. Devant une trentaine de personnes, l'élu se lâche. 

"80 % des électeurs sont cons" selon l'élu Loir-et-Chérien


Nicolas Perruchot s'excuse de constater "la stupidité des électeurs". 

Ne l'oubliez jamais quand vous allez refaire campagne, la plupart des gens, pardonnez-moi, sont cons. Une très grande majorité, au moins 80%, pas 30. Sachez-le, ils sont d'un niveau éducatif très moyen, et de plus en plus moyen, et malheureusement ils sont bêtes.

"Nous avons, nous, une information qu'il faut essayer de donner de la manière la plus simple ou simpliste possible. Moi, je le dis souvent, n'oubliez pas qu'on s'adresse à des CE1 ou des CE2, quoi," poursuit-il sans complexe. Les propos de Nicolas Perruchot ont été enregistrés à son insu par un des participants à la réunion de travail. L'enregistrement sulfureux a ensuite été donné à nos confrères de Marianne. 
 

"Méprisant et condescendant"


Logiquement, les réactions n'ont pas manqué après les déclarations de l'élu Les Républicains. 

Benjamin Vételé, adjoint au maire de Blois et Conseiller départemental du Loir-et-Cher écrit dans un post Facebook "Nous en avons la confirmation, le propos est accablant, il est méprisant et condescendant, il est une insulte à l’ensemble de nos concitoyens. Nous pensions que Nicolas Perruchot avait évolué, nous retrouvons l’arrogance de celui qui était maire de Blois."

Michel Chassier, Président du groupe RN Centre Val de Loire, lui a réagit sur Twitter. "Perruchot ou le mépris du peuple dans toute sa splendeur". Nous avons contacté l'entourage du président du Loir-et-Cher. Selon une source, Nicolas Perruchot prendra la parole ce jeudi soir ou lundi prochain. Néanmoins, dans un communiqué de presse, l'élu "dément les propos relayés et dénonce une manipulation d'un enregistrement réalisé à l'insu des personnes présentes"

Deux plaintes déposées


La première, une plainte contre X. Ce n'est pas l'élu en personne qui porte plainte contre X, mais la collectivité locale. Pourquoi ? Parce que c'est lors d'une réunion que l'enregistrement discret a été réalisé et non lors d'un entretien en tête à tête. 
La seconde, "pour cause de transmission à la presse du contenu d'enregistrement frauduleux".
 

Mais qui donc est la taupe ?


Sur ce fameux enregistrement, on entend deux femmes rire aux propos du président du Loir-et-Cher. Deux femmes, à côté de cette "taupe". Il ne devrait donc pas être très difficile pour l'élu de découvrir l'identité de cette taupe parmis la trentaine de personnes présentes à ce "p'tit dej". Un "ptit dej" comme il a l'habitude d'en organiser avec ses élus, collaborateurs et agents du département. L'étau se resserre...

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique nos élus à la loupe polémique société