Loir-et-Cher : mobilisation des employés de Daher contre les suppressions de postes à Saint-Julien

A l'appel des cinq syndicats, les employés de l'équipementier aéronautique, dont les emplois sont menacés, manifesteront à Montrichard. 

Usine Daher, site de recherche et de développement à Saint-Julien-de-Chédon dans le Loir-et-Cher
Usine Daher, site de recherche et de développement à Saint-Julien-de-Chédon dans le Loir-et-Cher © Capture FranceTV
Les employés de l'équipementier Daher se mobiliseront de nouveau ce matin à 11h à l'appel de cinq syndicats pour tenter de préserver le site Saint-Julien-de-Chédon, dans le Loir-et-Cher. Fin juin, l'entreprise avait officiellement confirmé des informations révélées au public dès la mi-avril. Non seulement, la direction met en vente l'usine de Saint-Julien, mais - conséquence de la crise du coronavirus - elle prévoit aussi le licenciement de 50 des 350 employés du site. 
 
Ce 11 juillet, les syndicats ont fixé le rendez-vous à 11h, place du Général de Gaulle, à MontRichard. "Le gouvernement doit exiger du groupe Daher un vrai maintien de l'emploi sur les sites de MontRichard et de Saint-Julien. Toutes aides ou garanties financières apportées par l'Etat doivent être accordées en contrepartie du maintien de l'emploi en France" estiment les représentants des employés. 

Les mouvements de personnel chez Daher, employeur historique du secteur, risquent d'impacter tout un bassin d'emploi aux alentours. D'autant que la crainte d'une mise à l'arrêt complète plane toujours. "Même s'ils parlent de revente, la menace de fermeture est beaucoup plus réaliste. Il ne faut pas se le cacher" craint le maire de la commune, Michel Leplard. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie licenciement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter