• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Loir-et-Cher : radars détruits, 100 000 euros d'amende

© F3 Centre
© F3 Centre

Quatre jeunes gens, âgés de 20 à 23 ans, ont comparu hier au tribunal de Blois (Loir-et-Cher) pour dégradation de radar automatique. C'était leur seconde condamnation en 3 mois.

Par Alain Heudes

Ils se présentaient comme des militants "anti 80KM/h" et pensaient sans doute avoir échappé aux forces de l'ordre, mais leur mode opératoire les a trahi.
En août dernier, le 12 à Chailles (Loir-et-Cher) puis le 23 à Averdon (Loir-et-Cher), ce petit commando a détruit deux radars automatiques en les incendiant grâce à un désherbeur thermique.

C'est ce point commun aux deux méfaits qui a permis aux gendarmes de les appréhender et de les faire comparaître.
Ils ont d'abord été condamnés à du sursis et 50 000 euros de dommages, en novembre dernier, pour le radar d'Averdon, puis à des peines similaires ce mardi pour la destruction du radar de Chailles.

Désormais il leur faudra rembourser 100 000 euros, le coût d'installation de deux nouveaux radars et prier pour que d'autres incendies du même type ne soient pas révélés.

 

Sur le même sujet

Pourquoi un terminal Pôle Emploi à Artenay ?

Les + Lus