• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Maltraitance animale : un élevage du Loir-et-Cher placé sous surveillance

Le Refuge animalier de Sologne a porté plainte le 8 juillet 2019 contre un éleveur de chevaux de Nouan-le-Fuzelier (Loir-et-Cher). / © Refuge animalier de Sologne
Le Refuge animalier de Sologne a porté plainte le 8 juillet 2019 contre un éleveur de chevaux de Nouan-le-Fuzelier (Loir-et-Cher). / © Refuge animalier de Sologne

Un élevage de six chevaux situé à Nouan-le-Fuzelier vient d'être placé sous surveillance pour un mois. Le refuge animalier de Sologne avait porté plainte le 8 juillet pour mauvais traitements après la découverte d’animaux couverts de gale évoluant dans leurs excréments.

Par Ch.Launay

Le petit élevage de Nouan-le-Fuzelier ne fermera pas ses portes comme le souhaitaient les associations de protection des animaux.
« Les gendarmes vont faire des visites régulières jusqu’au 10 août. Le propriétaire de l’élevage dispose d’un délai d’un mois pour mettre en conformité les conditions dans lesquelles il exerce son activité. » annonce le procureur de la République de Blois Frédéric Chevallier. 
 
Le 8 juillet, le Refuge animalier de Sologne avait porté plainte contre l’éleveur, photos à l’appui, à la gendarmerie de Salbris . Un peu plus tôt, dans la matinée, l’association de protection animale avait découvert les six chevaux dans un état pitoyable. « Il n y’ avait pas d’eau, pas de foin. Les chevaux se trouvaient dans un état cadavérique » explique Isabelle Candat.  « Il y a des poulinières avec des poulains. Dans l’état où elles se trouvent, elles ne sont pas en état d’allaiter ».
Un vétérinaire, diligenté par la gendarmerie, avait confirmé les mauvais traitements.  

L’association aurait souhaité placer les animaux à la Fondation Brigitte Bardot qui s'était proposée de les accueillir. 

 

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus