Portrait de Virginie Groleau, sculptrice et restauratrice de céramique

Publié le
Écrit par Isabelle Racine
Virginie Groleau est sculptrice et restauratrice de céramique
Virginie Groleau est sculptrice et restauratrice de céramique © Isabelle Racine FTV

Virginie Groleau est sculptrice et restauratrice de céramique. Sa passion, c'est la terre. Elle aime la modeler pour créer et elle aime la réparer. Un travail minutieux.

Dans son atelier de Dhuizon en Loir-et-Cher, Virginie Groleau travaille la terre. Elle sculpte des portraits. Ces visages modelés sont des souvenirs des voyages qu’elle a effectués en Chine et Afrique. Elle sculpte aussi les visages des gens d’ici, ceux de sa Sologne natale.

Je cherche à montrer l’âme qui est derrière un visage.

Virginie Groleau

Travailler la terre pour Virginie Groleau a un côté méditatif. Elle pose ses mains sur la terre et se laisse emporter par la douceur de la terre. Elle la caresse, enfonce ses doigts, lisse la matière…

Grâce à mon passé de sculptrice et de graphiste, je connais les formes et les couleurs.

Virginie Groleau

Depuis quelques années, elle a orienté son travail vers la restauration d’objets en céramique. Elle répare la porcelaine, la faïence, la terre cuite, la vaisselle… Il faut d’abord nettoyer la pièce endommagée, recoller, fabriquer les morceaux manquants, camoufler les rapiéçages, poncer, mettre de la résine, peindre, vernir… Il faut trouver la bonne technique pour que la réparation ne se voit pas ou le moins possible.

Faire du vrai avec du faux

La céramique est travaillée à chaud. Quand Virginie Groleau répare, elle travaille la pièce avec des matériaux à froid car on ne peut recuire une céramique.

Je fais du semblant, du trompe-l’œil.

Virginie Groleau

Regarder le reportage réalisé par Isabelle Racine, Alain Heudes et Armelle Gareau

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.