Portrait de Virginie Groleau, sculptrice et restauratrice de céramique

Publié le

Virginie Groleau est sculptrice et restauratrice de céramique. Sa passion, c'est la terre. Elle aime la modeler pour créer et elle aime la réparer. Un travail minutieux.

Dans son atelier de Dhuizon en Loir-et-Cher, Virginie Groleau travaille la terre. Elle sculpte des portraits. Ces visages modelés sont des souvenirs des voyages qu’elle a effectués en Chine et Afrique. Elle sculpte aussi les visages des gens d’ici, ceux de sa Sologne natale.

Je cherche à montrer l’âme qui est derrière un visage.

Virginie Groleau

Travailler la terre pour Virginie Groleau a un côté méditatif. Elle pose ses mains sur la terre et se laisse emporter par la douceur de la terre. Elle la caresse, enfonce ses doigts, lisse la matière…

Grâce à mon passé de sculptrice et de graphiste, je connais les formes et les couleurs.

Virginie Groleau

Depuis quelques années, elle a orienté son travail vers la restauration d’objets en céramique. Elle répare la porcelaine, la faïence, la terre cuite, la vaisselle… Il faut d’abord nettoyer la pièce endommagée, recoller, fabriquer les morceaux manquants, camoufler les rapiéçages, poncer, mettre de la résine, peindre, vernir… Il faut trouver la bonne technique pour que la réparation ne se voit pas ou le moins possible.

Faire du vrai avec du faux

La céramique est travaillée à chaud. Quand Virginie Groleau répare, elle travaille la pièce avec des matériaux à froid car on ne peut recuire une céramique.

Je fais du semblant, du trompe-l’œil.

Virginie Groleau

Regarder le reportage réalisé par Isabelle Racine, Alain Heudes et Armelle Gareau

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité