Remaniement ministériel : Jacqueline Gourault et Marc Fesneau, élus du Loir-et-Cher, restent au Gouvernement

Le nouveau Premier ministre, Jean Castex a dévoilé la composition de son Gouvernement lundi 6 juillet. Jacqueline Gourault, ancienne sénatrice Modem du Loir-et-Cher et Marc Fesneau, ancien député Modem du Loir-et-Cher conservent tous les deux leur poste

Jacqueline Gourault, ancienne sénateur du Loir-et-Cher, est reconduite à son ministère
Jacqueline Gourault, ancienne sénateur du Loir-et-Cher, est reconduite à son ministère © Maxppp/Sebastien Muylaert
Les ministres du Gouvernement Castex ont été dévoilés lundi 6 juillet en fin de journée. 
Le nouveau Gouvernement compte une vingtaine de ministres et de ministres délégués. L'ancienne équipe menée par Edouard Philippe comptait 16 ministres, trois ministres délégués et 17 secrétaires d'Etat. 

Jacqueline Gourault et Marc Fesneau restent dans le Gouvernement


Jacqueline Gourault reste ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. L'ancienne sénatrice Modem du Loir-et-Cher est nommée auprès du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur depuis le 21 juin 2017. 

Marc Fesneau, ancien député Modem de la 1ère circonscription du Loir-et-Cher conserve lui aussi son poste de ministre délégué aux relations avec le Parlement et de la participation citoyenne. 
L’ancien président du groupe Modem à l’Assemblée nationale est entré au gouvernement en 2018 pour remplacer Christophe Castaner. 

De nouveaux entrants

Parmi les nouveaux entrants au gouvernement, Eric Dupond-Moretti devient garde des Sceaux et Barbara Pompili décroche le poste de ministre de la Transition écologique. Ancienne ministre de la Santé entre 2007 et 2010, Roselyne Bachelot est nommée ministre de la Culture. 
Jean-Yves Le Drian, Bruno Le Maire, Olivier Véran, Jean-Michel Blanquer ou encore Florence Parly, restent respectivement ministres des Affaires étrangères, de l'Economie, de la Santé, de l'Education nationale et des Armées. Mais d'autres ministres changent de portefeuille : c'est le cas Gérald Darmanin, qui arrive place Bauveau à la place de Christophe Castaner. Elisabeth Borne remplace quant à elle Muriel Pénicaud au ministère du Travail. 

Pour connaître les noms des secrétaires d'Etat, il faudra attendre le conseil des ministres de mercredi prochain.

 

Un gouvernement "de mission et de rassemblement"


Dans une série de tweets dimanche, Emmanuel Macron a évoqué les grandes lignes que ce nouveau gouvernement, "de mission et de rassemblement", devra mettre en œuvre : la "relance de l'économie, [la] poursuite de la refondation de notre protection sociale et de l'environnement", le "rétablissement d'un ordre républicain juste" ou encore la "défense de la souveraineté européenne".
Le chef de l'Etat devrait détailler ces priorités lors d'une nouvelle intervention, probablement télévisée d'après son entourage, à l'occasion du jour de la fête nationale, le 14 juillet. Jean Castex, qui avait prévu sa déclaration de politique générale devant l'Assemblée en milieu de semaine, devra attendre cette prise de parole présidentielle pour présenter son programme, "quelques jours après" selon l'entourage d'Emmanuel Macron.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique aménagement du territoire environnement françois bayrou
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter