• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Romorantin : une résidence pour les seniors en situation de handicap

La résidence de Longueville peut accueillir 15 personnes / © Marine Rondonnier -France 3 CVDL
La résidence de Longueville peut accueillir 15 personnes / © Marine Rondonnier -France 3 CVDL

Une nouvelle structure pour les personnes âgées en situation de handicap a ouvert à Romorantin fin janvier. 15 résidents y sont hébergés et 13 équivalents temps plein y travaillent. C'est la seconde de ce type créée dans le département après Vendôme. Celle-ci est gérée par l'APAJH. 
 

Par Marine Rondonnier

Christine a presque 55 ans. Elle est arrivée ce matin avec deux amis pour découvrir sa nouvelle chambre. " Il n' y a pas d'ascenseur ?" " Non vous êtes au premier étage. Tout est de plein pied ici," la rassure le directeur de l'établissement.  "Ah c'est bien !" répond Christine qui souffre d'une déficience intellectuelle et motrice depuis sa naissance. Elle ne pouvait plus vivre seule chez elle. 

"Nous n'accueillons pas des personnes qui deviennent handicapées en vieillissant mais des personnes souffrant d'un handicap qui vieillissent", clarifie Eric Doucet directeur de la résidence Longueville à Romorantin et directeur de l'APJH Romorantin qui gère la résidence.

La structure de Romorantin a ouvert le 21 janvier. Elle accueille 15 personnes de plus de 55 ans qui ont été orientées par la MDPH. " Ce sont des personnes qui étaient déjà dans une structure de la MDPH ou qui vivaient chez elles mais qui ne peuvent plus se débrouiller toutes seules. Elles ont besoin d'aide spécifique adaptée à leur handicap.", explique Séverine Liénard, chef de service. 
 

13 employés pour 15 résidents. 


La résidence de Longueville a une mission médico-sociale. Elle accompagne les personnes en situation de handicap dans le vieillissement. " Les personnes qui arrivent ici étaient déjà accompagnées chez elle. Mais avec le vieillissement, elles perdent un peu plus d'autonomie. Elles ont besoin de plus de médicalisation et d'activités extérieures pour garder une vie sociale." 

 
La résidence Longueville en structure bois / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL
La résidence Longueville en structure bois / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL
 

Un bâtiment respecteux de l'environnement en pleine nature


Chacun a sa chambre de 20 mètres carrés, une terrasse personnelle, un accès à la salle commune d'activités et à la cantine ainsi qu'une salle balnéo. " Ici on va prendre le temps de laisser s'épanouir les pensionnaires. L'important c'est qu'ils se sentent bien, qu'ils évoluent à leur rythme. C'est du cas par cas, nous raconte Vanina Breteau, psychologue. 

Le bâtiment proche de la forêt est construit sur le terrain à côté de l'ESAT de l'APAJH, rue de Longueville. La parcelle a été cédée pour un euro symbolique par la commune de Romorantin. 
 

Le prix en fonction de ses revenus 


En moyenne, les résidents paient 450 euros par mois. "C'est en fonction des revenus de chacun. Ici nous sommes dans le médico-social. C'est différent des EHPAD. Les tarifs sont beaucoup moins élevés", explique Séverine Liénard. 

Une autre structure qui accueille des personnes âgées en situation de handicap avait déjà ouvert à Vendôme. Elle accueille 10 personnes. Prochainement, une autre devrait ouvrir à Blois. 


Le reportage de Marine Rondonnier, Sanaa Hasnaoui et Jean-Marie Bores : 

Sur le même sujet

Pourquoi un terminal Pôle Emploi à Artenay ?

Les + Lus