Attaque au couteau à la prison de Condé-sur-Sarthe : une femme interpellée dans le Loiret

Michael Chiolo est pris en charge par les urgences après l'attaque au couteau, le 5 mars 2019. / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Michael Chiolo est pris en charge par les urgences après l'attaque au couteau, le 5 mars 2019. / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

En mars, deux surveillants avaient été gravement blessés dans cette attaque. Cinq femmes ont été placées en garde-à-vue. 

Par Yacha Hajzler

"Agression terroriste dans l’une des prisons les plus sécurisées de France" : le 6 mars, Michaël Chiolo fait la Une des journaux. La veille, avec l'aide de sa compagne, il a grièvement blessé au couteau deux surveillants de la prison de Condé-sur-Sarthe, où il purgeait une peine de 30 ans.

Retranchés dans l'unité de vie familiale de la prison, ils sont délogés par le RAID. La compagne de Michaël Chiolo, "la plus déterminée dans cette attaque terroriste", meurt dans l'assaut. Le détenu, qui disait vouloir venger  Chérif Chekatt (l'auteur de l'attaque jihadiste du marché de Noël de Strasbourg), est mis en examen. 
 

Les compagnes des co-détenus interpellées


Quatre détenus de la prison de Condé-sur-Sarthe ont rapidement été mis en examen dans ce dossier pour "association de malfaiteurs terroristes criminelle" et l'un d'entre eux pour "complicité de tentative d'assassinats". Parmi eux figure Jérémy Bailly, membre de la filière jihadiste de Cannes-Torcy et condamné pour un attentat contre un commerce juif à Sarcelles, en 2012. 

Ce 17 septembre, cinq femmes ont été interpellées, dont une dans le Loiret. Âgées de 18 à 39 ans, elles sont, selon Le Parisien"les compagnes ou secondes épouses religieuses des personnes mises en examen dans le dossier". Les co-détenus auraient en effet joué un rôle clé dans l'attaque, encourageant Michaël Chiolo à passer à l'acte. 

Les cinq femmes ont été placées en garde à vue par les enquêteurs de la Sous-direction antiterroriste. L'enquête devra déterminer si elles avaient connaissance de ce projet d'attaque terroriste. 

Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus