Attentats de Paris : qui sont les suspects interpellés à Montargis ?

Chérif Kouachi, Saïd Kouachi et Amedy Coulibaly / © FTV
Chérif Kouachi, Saïd Kouachi et Amedy Coulibaly / © FTV

Mardi, au petit matin trois personnes soupçonnées d'avoir fourni une aide logistique aux terroristes de Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher ont été interpellées à Montargis et Villmandeur. Elles appartiennent à une seule et même famille. Les Hadoux. Que sait-on de ces personnes ? Eléments de réponses. 

Par Fabienne Marcel

Il s’appelle Stéphane Hadoux et ce n’est pas un inconnu des services de police.  Il a été interpellé avec sa compagne mardi 15 mars 2016 dans le quartier Chautemps de Montargis. Il est soupçonné d'avoir fourni un soutien logistique aux terroristes lors des attaques de janvier 2015 à Paris. Le fils des Hadoux a également été arrêté à Villemandeur, situé à 2 kilomètres à peine de Montargis. Stéphane Hadoux , 47 ans, fiché S, était assigné à résidence depuis novembre 2015.

RELIRE. Montargis : trois personnes interpellées soupçonnées d'appartenir à un réseau terroriste

Curieux destin que celui de Stéphane Hadoux. Un petit braqueur, converti en prison et qui a utilisé sa ferme du Loiret pour permettre des expérimentations d’engins explosifs pour le groupe Ansar al-Fath («partisans de la victoire»). Ce groupe a été fondé en 2003 par Safé Bourada, un islamiste salafiste radical, impliqué dans l'attentat à Paris en 1995, dans le RER B, qui avait fait 8 morts.Les membres de Ansar al-Fath s'étaient donnés pour but de «préparer et aider les moudjahidins à faire le djihad». Cette cellule terroriste a été démantelée en 2005. Safé Bourada, ainsi que Stéphane Hadoux et d’autres membres ont été condamnés à de la prison.

Le 3 octobre 2005, Hadoux est interpellé à Châlette-sur-Loing. Il est mis en examen pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ». Suspecté d’avoir « essayé de fabriquer des bombes » dans sa cuisine, il est condamné, en octobre 2008, à trois ans de prison, dont dix-huit mois avec sursis, par le tribunal correctionnel de Paris, lors du procès du réseau islamiste « Ansar al-Fath ».

En 2010, Stéphane Hadoux, déclare aux enquêteurs connaître Amedy Coulibaly, l’auteur de l'attaque terroriste de l'Hyper Cacher, parce qu’il « était marié avec Hayat Boumedienne, la sœur de mon ex-compagne ».

Depuis le 25 novembre 2015, Stéphane Hadoux est assigné à résidence dans le cadre de l'état d'urgence. Il est soupçonné de fédérer de jeunes musulmans en voie de radicalisation. La justice lui reproche également de « diffuser de la propagande jihadiste ». Stéphane Hadoux a contesté son assignation à résidence mais sa demande a été rejetée.

Dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher, en janvier dernier à Paris, Stéphane Hadoux, sa femme et son fils, ont été interpellés mardi matin à Montargis par la Brigade de Recherche et d'Intervention de la police judicaire d'Orléans et la Direction Nationale Anti-Terroriste. Ils sont en ce moment entendu par la DGSI (la Direction Générale de la Sécurité Intérieure) à Levallois-Perret près de Paris.

Sur le même sujet

Les + Lus