• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Détournement d'argent public : Jean-Marie Cherrier condamné à verser 930 000€ à Saint Firmin-sur-Loire et Faverelles

Saint Firmin-sur-Loire (Loiret) / © F3
Saint Firmin-sur-Loire (Loiret) / © F3

930 000 euros, c'est le montant des sommes détournées il y a huit ans par l'ex-maire de Saint-Firmin-sur-Loire dans le Loiret. Le tribunal de Montargis a condamné Jean-Marie Chérier à rembourser l'intégralité du préjudice matériel aux deux communes lésées. Une sentence exécutoire immédiatement. 

Par Ch.L

Condamné en novembre 2015 à un an de prison ferme, Jean-Marie Chérier va devoir maintenant rembourser les sommes qu'il a détournées entre 2005 et 2008 dans l'exercice de ses fonctions alors qu'il était maire de Saint-Firmin-sur-Loire et secrétaire de mairie à Faverelles.

Un butin de 900 000 euros

En 2008 une perquisition réalisée au domicile de cet ancien instituteur, avait révélé la présence de matériel dont certains étaient destinés selon lui à la commune (18 000 euros d'appareils photos, 36 000 euros de matériel agricole, des cabanes de jardin, des fenêtres, trois Land Rover.... ). 900 000 € d'argent public ont ainsi été "prélevés" à des fins personnelles. Un butin constitué grâce à un système de jeu d'écritures, de fausses factures.  L'ensemble des biens vendus a été vendu aux enchères en 2012 au profit des deux communes du Giennois lésées.

Le 15 juin 2016, le tribunal correctionnel de Montargis a condamné Jean-Marie Chérier à rembourser l'intégralité du préjudice. 530 000 € devront être versés à la commune de Saint Firmin-sur-Loire et 400 000 € à Faverelles. Sa femme, sa fille et son gendre vont devoir l'aider à rembourser.  

Sur le même sujet

Mise en garde prefectorale avant les manifestations des "gilets jaunes"

Les + Lus