Les gendarmes du Loiret arrêtent deux conducteurs à plus de 80 km/h au-dessus des vitesses autorisées

Les gendarmes du Loiret ont contrôlé ces samedi et dimanche 17 et 18 avril, deux conducteurs qui roulaient largement au dessus des vitesses autorisées.

L'une des voitures, une Corvette, a été mise en fourrière.
L'une des voitures, une Corvette, a été mise en fourrière. © Gendarmerie Nationale

Chaque week-end, les gendarmes sont sur la route pour veiller au respect des règles en matière de sécurité routière. Et chaque week-end, ils rencontrent des cas atypiques, auteurs d'excès de vitesses importants.

Samedi 17 avril en fin de journée, à Bouzy-la-Forêt (Loiret), un jeune homme de 19 ans roulait à 177 km/h, sur une route limitée à 90 km/h. "Détenteur d'un permis probatoire [depuis plusieurs mois], la vitesse est ramenée à 80 km/h pour lui", expliquent les gendarmes. "Le véhicule ne lui appartenant pas, il n'a fait l'objet d'une mise en fourrière. Les parents du jeune homme sont venus récupérer leur apprenti chauffard dont le permis a été retiré".

Quarante-et-un retraits de permis 

Dimanche 18 avril à Cercottes (Loiret), les gendarmes ont contrôlé un conducteur âgé de 60 ans. Il roulait vers Orléans à 184 km/h, au lieu des 80 km/h autorisés sur la RD 97. Sa voiture, une Corvette, a été mise à la fourrière.

Selon le bilan de l'escadron départemental de sécurité routière du Loiret, les gendarmes ont procédé, le week-end du 17 et 18 avril, à 41 retraits de permis de conduire. 22 d'entre eux étaient dus à la vitesse, 1 à l'alcool et 18 à la consommation de stupéfiants.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers sécurité routière société sécurité