• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Loiret : l'équipe de France de parachutisme sous voile à Saint-Denis-de-l'hôtel

Le pilotage sous voile, une discipline du parachutisme jeune, peu connue mais spectaculaire / © Maxppp/Daniel Ramsbott
Le pilotage sous voile, une discipline du parachutisme jeune, peu connue mais spectaculaire / © Maxppp/Daniel Ramsbott

Les 6e championnats du monde de pilotage sous voile se dérouleront du 26 au 28 août à Farnham au Canada. L'équipe de France de cette discipline encore peu connue, s'entraine actuellement à Saint-Denis-de-L'hôtel (Loiret)

Par Elsa Cadier

Une équipe de France à saint-Denis-de-l'hôtel

Guillaume Bernier (Cerps De Tallard), Eric Philippe (Cerps De Tallard) et Cédric Veiga Riosa (Cerps de Maubeuge) forment l'équipe de France de pilotage sous voile, discipline de parachutisme plsu communément appelée Le swoop ou “canopy piloting”. Depuis quelques jours, l'équipe, menée par le coach Philippe Schorno s'entraîne à Saint-Denis-de-l'Hôtel (Loiret) en vue des championnats du monde de Farnham au Canada qui se dérouleront du 21 au 28 août. Apparue il y a une dizaine d'années avec l’apparition des voiles de hautes performances, la discipline est peu connue, mais elle n'en reste pas moins impressionnante : voir le saut de Guillaume Bernier filmé en Go Pro.
L'équipe de France en plein entraînement / © F3 Centre-VDL
L'équipe de France en plein entraînement / © F3 Centre-VDL

Le principe 

Dans le canopy piloting, l’accent est essentiellement mis sur la précision, non sans risque. Le pilote doit passer une porte d’entrée (“entry gate”) représentée par une paire de pilonnes distants d’une dizaine de mètres. Pour que le saut soit validé, la porte d’entrée doit être franchie avec le corps du pilote. Ce type d’atterrissage est évidemment plus dangereux et il est habituellement effectué au dessus d’un bassin d’eau (souvent un lac artificiel ) appelé “swooppond”.
Le pilotage sous voile, une discipline qui demande de la précision / © Images embarquées
Le pilotage sous voile, une discipline qui demande de la précision / © Images embarquées

Les compétitions de canopy piloting consistent en un mélange de plusieurs disciplines impliquant le pilotage de voiles rapides à proximité du sol.: précision (“accuracy”), vitesse (“speed”) et distance. Une dernière discipline, le freestyle permet aux pilotes d’exécuter des figures de style pendant la période de plané de leur voile. Est-ce un spot si dangereux que ça ? Nous avons posé la question à Guillaume Bernier :



►Fédération Française de Parachutisme : www.ffp.asso.fr
►Ecole de parachutisme du Centre Orléasn Loiret

►Reportage de Mélanie Trachsler et Julie Roeser. Montage de Laurent Vaury
Loiret : l'équipe de France de parachutisme sous voile à Saint-Denis-de-l'hôtel
Les 6e championnats du monde de pilotage sous voile se dérouleront du 26 au 28 août à Farnham au Canada. L'équipe de France de cette discipline encore peu connue s'entraine actuellement à Saint-Denis-de-l'hotel (Loiret) - M.Trachsler/J.Roeser

 

Sur le même sujet

La filière du cornichon français lancée dans le Loir-et-Cher progresse bien

Les + Lus