• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Loiret : soirée documentaire à la guiguette de Baule ce mardi soir

© Cent soleils
© Cent soleils

Le collectif, Cent soleil, propose une soirée Courts-métrages à la Corne des Pâtures à Baule dans le loiret, ce mardi 9 juillet à partir de 22h00. Au programme 6 films d'auteurs, certains de la région.
 

Par Mélanie Trachsler

Cent soleils est un collectif de réalisateurs qui propose une soirée de 90 minutes (courts-métrage de10 mn), une sélection provenant d'un jour en France. Rêveries matinales, un film du touangeau Charlie Rojo. C'est l'histoire du narrateur, oscillant entre présent et passé, en toile de fond un portrait du « cher pays de notre enfance »se dessine.
 

RMI "précarié" "exclusion"

Minimum Vital  un film de l'orléanais, Simon Leclère. L'histoire : tous les trois mois, chaque bénéficiaire du RMI est invité à s’entretenir avec un assistant social afin d’évaluer le degré de réussite de son contrat d’insertion pour définir de nouveaux objectifs. Le renouvellement de ce contrat dépend notamment de la preuve apportée par le bénéficiaire des efforts consentis pour sortir du dispositif. Les entretiens relèvent davantage de la formalité réglementaire mais  sont aussi l'occasion d’échanges à cœur ouvert. Nadejda Tilhou propose  Bizou bizou  Le pitch "Il est arrivé… un jour. Quel jour ? Je ne m’en souviens pas. Lui non plus. “Chez nous on s’en fout, quel jour on est.” Pourtant, depuis qu’il est là, le cours des choses est changé."un film poétique.
 

Dénoncer la "consommation" avec le sourire

Bienvenue chez nous :Vincent Reignier a suivi  .C’est le jour J pour Ikea à Orléans. L’inauguration du premier magasin s’annonce grandiose. Des employés terminent d’arranger les derniers articles dans les grandes allées. Un animateur éloquent, des musiciens en costume et une mascotte bicolore prennent place. Durant les dernières heures avant l’arrivée des premiers clients, deux mises en scène s’installent et s’entremêlent : celle de la consommation et celle du spectacle.
 

Éloge de la boîte à chaussure 

Le film de l'orléanais Vianney Lambert s'intitule "Eloge de la chaussure" . L'auteur explique :  "J’ai trouvé il y a très longtemps une boîte remplie de photos et de vieux papiers. Elle était là, abandonnée au milieu d’objets divers, dans une brocante. Plus personne n’en voulait, sauf le brocanteur qui l’avait dénichée par hasard. Mais lui ne s’intéressait pas à ces photos de famille en noir et blanc sans âge, ni aux rouleaux de pellicule et à ces négatifs rangés méticuleusement dans des petites enveloppes datée de l’été 1942…" Il a fouillé à nouveau  dans cette boîte.La ballade part à 17H30 place de Loire, en vélo 

 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Le doublement du pont de Jargeau fait toujours débat

Les + Lus