• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Les sinistrés relogés à Montargis (Loiret)

Montargis, à l'Est du Loiret, les pieds dans l'eau / © Ch.Krief
Montargis, à l'Est du Loiret, les pieds dans l'eau / © Ch.Krief

Dans le Montargois, de nombreux sinistrés vont pouvoir accéder à des logements provisoires. Une cinquantaine de dossiers urgents ont été validés. Passée la galère des derniers jours, les familles vont donc pouvoir souffler un peu. 

Par Ch.L

Deux semaines après les terribles inondations qui ont touché Montargis, des logements viennent d'être attribués à une cinquantaine de sinistrés Un logement provisoire pour six mois renouvelable qui leur a été attribué sans condition de ressources. Tous les dossiers sont acceptés. Pour le paiement de leur loyer, les victimes des inondations doivent faire appel à leur assureur indique le bailleur social Vallogis. En cas de difficultés, la ville de Montargis se prête à intervenir au cas où.  

Les sinistrés relogés à Montargis (Loiret)
Dans le Montargois,, de nombreux sinistrés vont pouvoir accéder à des logements provisoires. Une cinquantaine de dossiers urgents ont été validés. Passée la galère des derniers jours, les familles vont donc pouvoir souffler un peu. - France 3 Centre-VDL

Les aides accordées aux sinistrés 

L'Etat a débloqué un fonds d'urgence d'environ 500 euros par foyer
Un fonds d'Etat pour les sinistrés, pour lequel 30 millions d'euros ont été débloqués, va accorder une aide d'urgence d'environ "500 euros en moyenne" par foyer. 

Loiret : le département débloque 2,8 millions pour les victimes des inondations
Un fonds d'urgence de 800.000 euros ira aux particuliers sinistrés, les deux millions restants devant aider les communes à reconstruire le territoire, a précisé le département. Sur ces deux millions, un million d'euros est débloqué immédiatement, "pour aider à la réparation des dégâts qui ne seront pas pris en charge par les assurances -voiries et réseaux notamment- en complément de la dotation de solidarité venant de l'État".

279 communes reconnues en état de catastrophe naturelle dans le Loiret
A compter de la publication de l'état de catastrophe naturelle (8 juin 2016 pour le 1er), les victimes des inondations ont 10 jours pour déclarer leur sinistre à l'assureur.  Ce dernier aura à son tour deux mois pour verser une première provision et trois mois pour indemniser intégralement. Certains assureurs, plus flexibles, laisseront toutefois jusqu'au 30 juin aux assurés pour effectuer leur déclaration, selon l'Association française de l'assurance (AFA). L'association avait estimé le montant des dégâts entre 900 millions et 1,4 milliard d'euros.





Sur le même sujet

Le Blanc, commune rurale isolée

Les + Lus