Loiret : un bébé de 9 mois décède, sa mère et son beau-père en garde à vue

Dans un communiqué, le procureur de la République de Montargis a annoncé ce mardi en fin de journée avoir ordonné une autopsie du bébé de 9 mois, décédé dans la nuit du 19 au 20 juillet.
Photo d'illustration
Photo d'illustration © MICHAEL ESDOURRUBAILH/PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE/MAXPPP

Une femme âgée de 29 ans et un homme de 31 ans de Ladon (Loiret) sont en garde à vue depuis lundi soir. La première est la mère d'un bébé de 9 mois, le second le beau-père du nourrisson. Ils sont soupçonnés par le parquet de Montargis d'être les auteurs de violences sur l'enfant ayant entraîné sa mort, sans intention de la donner.

Le drame est survenue dans la soirée du lundi 19 juillet, comme l'explique le procureur de la République : "un peu avant 21h, les secours étaient appelés par le couple" car le bébé "présentait en effet des signes physiques inquiétants".

Les pompiers et le SAMU sont intervenus et lui ont prodigué des soins pendant 1h30 avant que l’enfant ne soit héliporté vers le CHU de Tours, "en raison de son état particulièrement grave, avec pronostic vital engagé". "Il est décédé peu après à l'hôpital.

Autopsie ordonnée

Le parquet a ouvert une enquête, confiée aux gendarmes de la brigade de recherches de Montargis. Le procureur a également ordonné une autopsie du corps de l’enfant afin de déterminer les causes du décès.

Il a par ailleurs prolongé la garde à vue de la femme et de l'homme, afin d'ouvrir ce mercredi 21 juillet une information judiciaire et qu'un juge d'instruction prenne en charge l'enquête pénale au pôle criminel d’Orléans. L'affaire sera alors transférée du parquet de Montargis à celui d’Orléans.

Etre poursuivi pour violences ayant entrainé la mort sans intention de la donner sur un mineur de 15 ans par un ascendant ou une personne ayant autorité sur la victime est un crime puni de 30 ans de réclusion criminelle.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers décès