• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Montargis et la Chine : une histoire intimement liée mise à l'honneur avec l'ambassadeur Zhai Jun

Avant de quitter la France, l'ambassadeur de Chine a été nommé citoyen d’honneur de la ville de Montargis. / © G. Grichois, F3 Centre-Val de Loire
Avant de quitter la France, l'ambassadeur de Chine a été nommé citoyen d’honneur de la ville de Montargis. / © G. Grichois, F3 Centre-Val de Loire

On célèbre cette année le centième anniversaire du mouvement "Travail -Etudes", qui aida de jeunes Chinois à venir étudier en France au début du XXe siècle. C'est de Montargis que les étudiants ont lancé leurs idées. La ville vient de célébrer cet anniversaire en présence de l'ambassadeur chinois.

Par Christelle Chapiotin

Derrière cet hommage rendu à Zhai Jun , ambassadeur de la République populaire de Chine en France, nommé, entre autres, citoyen d'honneur de la ville de Montargis, il y a toute une histoire, qui remonte maintenant à une centaine d'années. Si le diplomate s'est déjà rendu 8 fois dans la Venise du Gâtinais, c'est pour une raison bien précise.

Même si la ville de Montargis n'est pas très grande, elle a joué un rôle irremplaçable dans l'histoire de la Chine et dans les relations sino françaises.

Les liens qui unissent la ville au pays sont mis en avant au musée historique de l'amitié franco-chinoise. Au début du XXe siècle, de nombreux étudiants chinois sont arrivés en France pour travailler.

Certains d'entre eux, parmi lesquels Deng Xiaoping, employé chez Hutchinson, se sont retrouvé à Montargis. C'est là, en 1920, que ces intellectuels ont lancé le mouvement "Travail -Etudes en France", qui a inspiré la création du Parti Communiste Chinois. Depuis, des liens indéfectibles unissent le pays et la ville.
 

De la politique au football

Parallèlement à cet hommage rendu à l'ambassadeur, il y avait de l'animation également sur les terrains de football, avec la venue du président de la Fédération de Chine, venu s'imprégner de notre engouement pour le ballon rond.

La raison en est simple : le pays veut poser acte de candidature pour une prochaine coupe du monde, et la gagner. Ses représentants viennent donc chercher l'inspiration dans les pays les plus expérimentés en la matière.

Un siècle après avoir accueilli des étudiants-ouvriers, Montargis ouvre ses portes à de jeunes footballeurs, avec la mise en place d'une classe franco-chinoise dans un lycée de la ville. L'histoire se prolonge...
 
Montargis et la Chine : une histoire intimement liée


 

Sur le même sujet

La filière du cornichon français lancée dans le Loir-et-Cher progresse bien

Les + Lus