Nature. Comment les animaux et la flore se réapproprient d'anciennes carrières de sable ?

replay

Que deviennent les carrières de sable après leur exploitation ? Saviez-vous qu'elles étaient réhabilitées en parcs naturels ? Direction Dordives dans le Loiret. Vous allez tout savoir sur la réhabilitation de ces espaces transformés par l'Homme et comment la végétation et la faune reprennent possession des lieux !

Tony Chevalier est animateur environnement au Conservatoire d’Espaces Naturels de la région Centre-Val de Loire depuis 7 ans. Cela fait donc plusieurs années, qu’il parcourt la région Centre-Val de Loire, principalement le Loiret, pour faire découvrir la biodiversité aux curieux. Il suit également de très près l’évolution des carrières de sable. 

Une carrière fait l’objet d’une demande d’autorisation d’exploitation pour une durée limitée, généralement 30 ans. Mais des demandes de prolongation peuvent être demandées. En revanche, la réhabilitation de la carrière commence dès le début de son exploitation. 

"On ne laisse jamais le milieu à l’abandon" 

Un secteur exploité est réhabilité dans la foulée en même temps que l’exploitation d’un autre secteur. Et avant l’autorisation, une étude d’impact est réalisée. Ce document prend en compte les enjeux environnementaux du secteur d’exploitation mais également les enjeux humains et paysagers.
"Parfois certaines espèces peuvent être transférées. Il est par exemple possible de décaisser une pelouse à orchidées pour la réimplanter sur un secteur non exploité. On préconise toujours une solution pour éviter la destruction."

Ce qui est observé, c’est que la nature reprend toujours ses droits sans l’intervention de l’Homme. 
"Mais nous sommes là pour accélérer les choses ou simplement pour guider cette nature. Pour donner un exemple simple et concret : si une carrière s’implante sur une forêt, à la fin de l’exploitation, le temps que la jeune forêt refasse surface, il faut patienter 30 ou 40 ans. Mais si l’on replante des essences locales, une nouvelle forêt revient en quelques années seulement. La nature n’a qu’un but, recréer une forêt ! C’est ce que l’on appelle le climax. L’évolution ultime de la nature."

La nature réparée

Et si l’on part d’un sol nu, il y a de nombreuses étapes avant d’y arriver :

  • Les plantes pionnières s’implantent en premier. Vous les connaissez certainement, ce sont les "mauvaises herbes" de nos jardins.
  • Puis pousse une pelouse. La pelouse et les plantes pionnières apportent de la nourriture au sol. 
  • Se développe alors une friche : ronces, orties, prunellier et aubépine. Une véritable jungle impénétrable fait son apparition, elle sert à protéger le sol tout en apportant de la matière organique.
  • Sous la protection des ronces, les premiers arbres vont émerger et créer une forêt.

Les résultats sont impressionnants, le milieu redevient sauvage et naturel, gommant rapidement les traces de l’Homme sur le paysage. 

Une carrière s’implante souvent, sur un secteur pauvre en biodiversité. Les efforts mis en œuvre par le carrier permettent de créer un nouveau paysage d’une grande diversité écologique. Parfois il y a de belles surprises, de nouvelles espèces viennent prendre possession du lieu. C’est le cas sur certaines carrières implantées dans un secteur vide de plan d’eau. Une carrière peut conduire à la création d’un étang. Ce dernier attire alors de nombreux oiseaux d’eau parfois rares comme les sternes ou le butor étoilé. Ces nouveaux milieux humides, servent également, s’ils sont bien pensés au départ, de lieu de reproduction pour les amphibiens, tous protégés en France. 

Si vous souhaitez en savoir plus ou tout simplement suivre les balades pédagogiques vous pouvez joindre le conservatoire d’espaces naturels de la région Centre-Val de Loire.

► A voir dans l'émission "Des fourmis dans les jambes" en replay. Un magazine diffusé chaque dimanche à 12h55 sur France 3 Centre-Val de Loire (voir toutes les émissions sur france.tv).

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité