Appel au don du sang avant les grands départs en vacances

© Leïla Zellouma
© Leïla Zellouma

En ce début d'été, l'Établissement Français du Sang (EFS) appelle les donneurs à se mobiliser massivement afin d'augmenter les réserves.

Par Isabelle Racine

Les réserves de sang

Au niveau national, les réserves de sang sont évaluées à 80 000 poches de sang soit 10 jours de stock contre 12 jours habituellement.
En région Centre-Val de Loire, on est à 6 000 poches de sang. Cela correspond à 12 jours de stock. Ces réserves sont suffisantes pour assurer les besoins des malades durant les prochaines semaines mais l'EFS, l’Etablissement Français du Sang appelle à la mobilisation des donneurs notamment avec les grands départs en vacances.

Poches de sang / © Isabelle Racine
Poches de sang / © Isabelle Racine


Qui peut donner ?

Il faut être âgé de 18 et 70 ans, être en bonne santé et ne pas suivre de traitement médical. Il faut également peser plus de 50 kilos. Une femme ne peut pas donner son sang plus de 4 fois par an, 6 fois pour un homme. Un délai de 8 semaines doit être respecté entre deux dons.
Il ne faut pas être à jeun lors de cet acte. Il est recommandé de prendre une petite collation avant.

10 000 dons nécessaires par jour

La durée de vie des produits sanguins est limitée : 5 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges. L’EFS rappelle donc que les dons de sang doivent être réguliers et constants.
Au total, 10 000 dons par jour sont nécessaires pour faire face aux besoins en France.

Echantillons de sang / © Isabelle Racine
Echantillons de sang / © Isabelle Racine


Il existe plusieurs types  de dons :
- le don du sang total : après le don, le sang est séparé en ses 3 composants et filtré. On ne tranfuse jamais du sang total à un patient mais uniquement le composant dont il a besoin.
- le don plasma
- le don de plaquettes

Appel au don du sang

 

Le don du sang pour soigner

Le don du sang permet de soigner chaque année 1 million de malades.
500 000 malades reçoivent des transfusions (globules rouges de plaquettes ou de plasma).
500 000 malades reçoivent des médicaments fabriqués à partir du plasma.

Sur le même sujet

Antenne régionale de la chaîne de l'espoir à Tours

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés