Loiret : le port du masque obligatoire étendu jusqu'au 17 octobre

La préfecture du Loiret vient de publier un arrêté pour rallonger l'obligation du port du masque dans le département et la métropole d'Orléans. Il concerne les rassemblements à forte densité comme les marchés ou les vide-greniers.

Au moment où d'autres départements en France allègent l'obligation du port du masque en extérieur comme la Haute-Savoie ou encore les Pyrénées-Atlantique, en Centre-Val de Loire, le Loiret a décidé de le reconduire jusqu'au 17 octobre inclus. La préfecture a pris un arrêté qui entre en vigueur ce vendredi.

"A compter du 17 septembre 2021, le port du masque couvrant le nez et la bouche est obligatoire et ce, jusqu’au 17 octobre 2021 inclus, pour toute personne de plus de 11 ans au sein des foires, forums, marchés, vide-greniers, ventes au déballage ou brocantes sur l’ensemble du territoire du département du Loiret."

Pour justifier sa décision, la préfecture évoque une situation sanitaire qui ne s'améliore pas dans le département et même une situation "largement plus dégradée" sur le territoire de la métropole orléanaise. Si l'on consulte le dernier bulletin de l'Agence Régionale de Santé (ARS) en date du jeudi 16 septembre, on peut en effet constater que les contaminations à Orléans sont bien plus nombreuses qu'à Tours. Le taux d'incidence dans la capitale régionale et son agglomération s'établit à 102,1 cas pour 100 000 habitants, là où celui de Tours est à 75.

L'obligation du port du masque reste donc valable entre 6h00 et 23h00 pour les adultes et les enfants de plus de 11 ans, là où "il n’est pas possible de maintenir une distance d’un mètre entre chaque personne, soit une densité supérieure à une personne pour 4m², y compris si le passe sanitaire y est exigé". 22 communes du département sont concernées ainsi que la métropole orléanaise.

Le port du masque est ainsi exigé lors :

• des manifestations déclarées, des festivals, des spectacles de rue
• des files d’attente de plus de 5 personnes 
• des abords immédiats des gares, arrêts de bus et stations de tramways 
• des abords immédiats des centres commerciaux, écoles et lieux de culte au moment des cérémonies 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société