Orléans : un nouvel obus découvert sur le chantier de l'ancienne prison

En quatre mois, les équipes du chantier ont déjà mis au jour trois obus différents. 
Le nouvel obus découvert sur le chantier de l'ancienne prison d'Orléans.
Le nouvel obus découvert sur le chantier de l'ancienne prison d'Orléans. © Préfecture du Loiret
Nouvelle surprise sur le chantier de l'ancienne prison d'Orléans ! Après la découverte, fin septembre, d'un premier spécimen de 250 kilos, et d'un deuxième, plus petit, le 25 novembre, un troisième obus viens d'être mis au jour. 

Les démineurs, venus de Versailles, sont arrivés sur place peu avant 17h, leur intervention étant prévu pour 17h30. Entretemps, il a été demandé à l'école Pierre Segelle et aux lycées Benjamin Franklin et Pothier de libérer leurs élèves avant 17h, pour assurer leur sécurité. La zone a été bouclée par la police nationale et municipale. L'obus n'a pas encore pu être calibré. 

Ces armes de guerre sont les séquelles des bombardements intenses qu'avait subi Orléans en 1944, par les alliés qui cherchaient à détruire le matériel réquisitionné par les nazis. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers insolite urbanisme aménagement du territoire environnement société