• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Orléans : à partir de 21h, il est maintenant possible de descendre entre deux arrêts de bus

Orléans Métropole et Keolis proposent la descente entre deux arrêts pour les bus de nuit depuis le 25 février. Photo d'illustration. / © Laurent Mauron / Max PPP
Orléans Métropole et Keolis proposent la descente entre deux arrêts pour les bus de nuit depuis le 25 février. Photo d'illustration. / © Laurent Mauron / Max PPP

Depuis le lundi 25 février, à partir de 21h, il est possible descendre entre deux arrêts de bus sur l’ensemble des lignes du réseau TAO. Une mesure qui vise à lutter contre un éventuel sentiment d'insécurité.

Par France 3 Centre-Val de Loire

Descendre entre deux arrêts de bus c'est possible depuis le 25 février, sur l’ensemble des lignes du réseau TAO, à partir de 21h. L'idée est de déposer le voyageur au plus près de chez lui et éviter un éventuel sentiment d'insécurité sur le trajet à pied jusqu'à chez lui, expliquent Orléans Métropole et Keolis Métropole Orléans dans un communiqué. 
 

Comment ça fonctionne ?

Pour descendre entre deux arrêts, les voyageurs doivent anticiper et présenter leur demande au conducteur à l’arrêt précédent. Lui seul peut décider de la faisabilité de la descente entre deux arrêts afin que celle-ci s’effectue en toute sécurité et le plus proche possible de ce que souhaite le voyageur, précise Orléans Metropole. La descente se fait uniquement par la porte avant et en ce qui concerne la montée à bord, elle ne peut pas s’effectuer entre deux arrêts. Ce dispositif a déjà été expérimenté dans plusieurs grandes villes comme Bordeaux ou Grenoble.
 

Sur le même sujet

Pourquoi un terminal Pôle Emploi à Artenay ?

Les + Lus