Procès de la madeleine : le parquet fait appel de l'acquittement de l'ancien pompier

Publié le

La cour d'appel d'Orléans a fait appel de l'acquittement d'Alain J., jugé à Tours le 13 mai pour l'assassinat d'une retraitée dans sa chambre d'Ehpad, étouffée par une madeleine.

Dans un communiqué envoyé aux rédactions et publié sur Twitter ce 18 mai, le procureur général de la cour d'appel d'Orléans a "formulé appel de la décision de la cour d'assises d'Indre-et-Loire du 13 mai 2022", qui avait acquitté Alain J., un ancien pompier tourangeau.

Le retraité était accusé de l'assassinat d'Yvette Brisset, une résidente de 92 ans d'un Ehpad de Touraine, retrouvée morte dans son lit le 13 mai 2019. Vingt ans de réclusion avaient été requis par le parquet. L'accusé était reparti libre de la cour d'assises.

Une nouvelle procédure

Après trois ans de détention provisoire, les convictions du parquet de Tours n'avaient pas tenu en première instance face aux doutes du jury et au manque de preuves, la toilette mortuaire de la défunte ayant eu lieu avant l'arrivée de la police sur les lieux.

Joint par France 3, le parquet de la cour d'appel a pourtant considéré que les charges et les indices étaient suffisants pour justifier un procès en appel. Les convictions et les indices des enquêteurs avaient d'ailleurs justifié le maintien de l'ancien pompier en détention provisoire trois ans durant. La tenue d'un procès en appel, qui devrait avoir lieu l'an prochain, au plus tôt, permettra aussi de présenter d'éventuels nouveaux témoins et de nouvelles preuves.