• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Pithiverais : Une éolienne s’effondre à Guigneville (Loiret)

L'engin de 90 mètres de haut et de 50 tonnes s'est fracassé au sol. / © France 3 Centre-Val de Loire / Julien Bernier
L'engin de 90 mètres de haut et de 50 tonnes s'est fracassé au sol. / © France 3 Centre-Val de Loire / Julien Bernier

C'est un événement aussi rare qu'impressionnant. Mardi 7 novembre, une éolienne s'est écroulée sur la commune de Guigneville dans le nord du Loiret. Aucun blessé n'est à déplorer.
 

Par Amélie Rigodanzo


Ce sont des riverains, inquiets de ne plus voir l’une des éoliennes situées à quelques centaines de mètres de chez eux, qui donnent l’alerte à la gendarmerie ce mardi 7 novembre vers 6h du matin.

L’engin de 90 mètres de haut et 50 tonnes s’est littéralement fracassé au sol. Des techniciens de l’entreprise EDPR, propriétaire de l’éolienne, se sont rendus sur place pour sécuriser le site et tenter de comprendre ce qui a pu se passer.

Chaque éolienne est dotée d’un dispositif qui enregistre les paramètres de la machine. Étudier ceux de l’éolienne permettra peut-être de déterminer les raisons de cet effondrement. "On dispose aussi maintenant des constatations que nous avons pu faire au sol. Avec ces éléments on va essayer de reconstituer ce qu’il s’est passé." Confie Patrick Simon, directeur général EDPR France, ajoutant que l’entreprise a bien quelques scénarios d’accidents en tête mais n’a aucune certitude sur la ou les causes de l’événement.

L’entreprise assure vouloir prendre le temps d’étudier les débris et les enregistrements afin de comprendre les causes mais aussi afin de veiller à ce que l’accident ne se reproduise pas dans d’autres parcs.

A titre préventif, EDPR a stoppé l’activité de 20 machines du même type sur l’ensemble de son parc en Centre-Val de Loire. Toutes seront vérifiées.

Il faudra plusieurs jours, peut-être même une semaine complète pour évacuer les débris de l’éolienne tombée au sol.
 

 
 

Sur le même sujet

manifestation de policiers à Tours

Les + Lus