Saint-Jean-de-Braye : 12 ans de prison pour la nourrice accusée de la mort d'un bébé

Le verdict a été rendu ce 23 novembre contre la nourrice de Saint-Jean-de-Braye - Photo d'illustration / © L'ALSACE/MAXPPP
Le verdict a été rendu ce 23 novembre contre la nourrice de Saint-Jean-de-Braye - Photo d'illustration / © L'ALSACE/MAXPPP

Aurélia Pornin a finalement été reconnue coupable de la mort de Florian, 4 mois, dont elle avait la garde. 

Par Yacha Hajzler

Son avocate demandait l'acquittement, mais Aurélia Pornin ira bien en prison. Elle était accusée d'avoir causé la mort de Florian, un nourrison de 4 mois qu'elle gardait à son domicile de Saint-Jean-de-Braye depuis seulement une quinzaine de jours. 

Selon les experts, la mort de l'enfant, le 15 septembre 2011, avait été causée par des violences survenues quelques heures avant seulement. Des conclusions qui avaient permis d'écarter la responsabilité du père de Florian, initialement soupçonné, et qui avait reconnu être parfois brusque avec son enfant. 

Chaque année, plusieurs centaines d'enfants en France meurent du syndrome du "bébé secoué", une maltraitance qui cause de graves dommages au cerveau. Cette même maltraitance qui vaut à Aurélie Pornin une condamnation à 12 ans de réclusion criminelle. Elle est également interdite d'exercer une activité impliquant un contact avec des mineurs, et devra s'acquitter de plus de 30 000 euros de dommages et intérêt par parent. 

Sur le même sujet

Les + Lus