Trois lignes électriques prennent feu dans le Loiret : des habitants privés d'électricité en pleine canicule

Les pompiers du Loiret sont intervenus à trois reprises dans le département pour des chutes de lignes électriques, qui ont ensuite pris feu. A Sandillon, des centaines d'habitants sont encore privés d'électricité ce samedi 18 juin à 19h.

Un peu moins de 500 "points de livraison" d'électricité sont toujours privés de courant dans la commune de Sandillon dans le Loiret, indiquent les services de Enedis ce samedi en fin d'après-midi. Principalement des foyers, mais ce chiffre comprend aussi tout l'éclairage public ou encore les feux de signalisation. Un incendie s'est en effet déclaré vers 15h20 dans la commune. 

Inquiétudes sur les réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, des habitants de Sandillon partagent leurs inquiétudes, notamment sur un groupe de discussions : "My Sandillon". Magali est la fille de deux septuagénaires qui vivent sur la commune : "Ils sont coupés du monde" se désole-t-elle. Elle peut encore leur écrire des textos sur leur téléphone portable, mais dans la maison "ils n'ont plus de ventilateur, ni de frigo", une situation qui l'inquiète en pleine canicule. Au plus fort, environ 1 000 foyers étaient concernés. 

En cause, une ligne électrique tombée au sol, qui a ensuite pris feu. "Lorsque le courant est coupé, Enedis relance automatiquement le courant une ou deux fois, comme on peut le faire sur un disjoncteur quand il y a une coupure chez soi" explique Franck Maillard, pompier Lieutenant-Colonel dans le Loiret. "Un arc électrique s'est créé", poursuit-il : "comme la végétation est sèche, l'incendie est parti à vitesse grand V".

Les habitations sauvées

30 hectares de champs se sont embrasés. Les pavillons à proximité ont été immédiatement sécurisés. Ils sont bordés de haies, ce qui les rendaient particulièrement vulnérables. Aucune n'a été touchée grâce à l'intervention des pompiers. 

A chaque départ de feu, environ cinq engins sont déployés en raison des fortes chaleurs et de la végétation particulièrement sèche. Habituellement, un seul est mobilisé. 

Cette chute de câble n'est pas la seule à avoir causé un incendie, indique le Lieutenant-Colonel. Deux autres, à Gémigny et Cerdon du Loiret ont mobilisé les hommes du feu dans la journée. 

Enedis explique ces chutes par les fortes températures, qui dilatent les câbles. Les équipes du fournisseur sont en cours d'intervention, l'accès étant particulièrement difficile, un retour à la normale est attendu pour la soirée.