Une cycliste de l'équipe de triathlon du Japon meurt dans un accident de la route près d'Orléans

Une athlète japonaise, membre de l'équipe nationale de triathlon qui s'entraîne sur les routes du Loiret en ce moment, est décédée alors qu'elle circulait à vélo ce mercredi matin à Saint-Cyr-en-Val, dans l'agglomération d'Orléans. Elle a fait une chute puis a été percutée par une voiture arrivant en face sur une petite route.

Une femme est décédée ce mercredi matin vers 9h45 dans un accident de la route à Saint-Cyr-en-Val, au sud-est d'Orléans, indiquent les pompiers du Loiret. Elle circulait à vélo et a été percutée par une voiture, dans des circonstances qui restent à déterminer.

La gendarmerie du Loiret, contactée par France 3, ne souhaite pas communiquer à ce stade. Mais le maire de la commune, Vincent Michaut, présent sur les lieux du drame, rue de Gautray, à Saint-Cyr-en-Val, indique que la victime est une Japonaise, membre de l'équipe nationale de triathlon qui s'entraîne actuellement sur les routes de Sologne (et qui est hébergée dans un hôtel de l'Orléanais). Elle aurait fait une chute à vélo, et aurait été percutée par une voiture arrivant en face, sur cette route en zone de sous-bois, "qui est suffisamment large et en ligne droite".

Les deux occupants de la voiture, des touristes de nationalité étrangère, ainsi que deux autres membres de l'équipe japonaise de triathlon, tous très choqués, ont été pris en charge par les pompiers et transportés au centre hospitalier régional d'Orléans.

Les secours sont arrivés rapidement sur place mais n'ont rien pu faire. L'âge de la victime ainsi que son identité restent indéterminés pour le moment.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité