Mobilisation des avocats contre la réforme des retraites : les raisons de la colère

Publié le Mis à jour le
Écrit par Isabelle Racine
Gare d'Orléans : les avocats avant leur départ pour la manifestation à Paris
Gare d'Orléans : les avocats avant leur départ pour la manifestation à Paris © Charly Krief - France 3 CVDL

Les avocats sont dans la rue. Venus de toute la France, ils se retrouvent cet après-midi à Paris. Ils protestent contre la réforme des retraites qui a pour objectif de supprimer les régimes spéciaux. Ils ne veulent pas voir la fusion de leur régime autonome dans un régime général.

Les avocats de France sont en grève ce lundi 16 septembre. Ils protestent contre la réforme des retraites voulue par le gouvernement. Dans le système universel à venir, il est prévu que tous cotisent au même niveau, soit 28 % du salaire brut, part patronale incluse, dans le privé comme dans le public. Un taux qui devrait donc s'appliquer à tous les indépendants, avocats compris. Ainsi ceux-ci verront leurs cotisations doubler, passant de 14 à 28 %.

A Orléans, l'ordre des avocats compte 200 avocats. Ce lundi matin, un avocat sur deux a pris le train pour manifester à Paris. Opération "justice morte": grève des audiences, renvoi des affaires. Le mouvement est très suivi : 138 des 164 barreaux français pratiquent ce lundi la grève des audiences.

Le bâtonnier des avocats d'Orléans, Hugues Leroy, nous a indiqué que tous les avocats sont mobilisés contre une réforme qu'ils jugent catastrophique pour la profession :

Nous bénéficions non pas d'un régime spécial mais d'un régime indépendant et autonome qui repose sur l'équilibre. Nous cotisons au régime général à hauteur de 92 millions (en 2018) pour résorber les autres déficits (soit 1 400 euros par avocat). Nos retraites sont assurées jusqu'en 2050. Nous ne coûtons pas un sou à la collectivité. Nous avons un régime solidaire puisque tous les avocats ont la même retraite de base de 1450 euros. Nous avons une retraite complémentaire.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.