• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Le Moi(s) sans tabac débute ce 1er novembre

© Maxppp
© Maxppp

Pour la première fois en France est instauré un défi collectif : arrêter de fumer pendant un mois. Les intéressés peuvent retirer gratuitement leur kit d'aide à l'arrêt dans les pharmacies. Parallèlement, le forfait annuel de remboursement des substituts nicotiniques passera à 150 euros par an.

Par F.Battesti/AFP

Les fumeurs intéressés par le Moi(s) sans tabac doivent commencer à arrêter de fumer aujourd'hui, mardi 1er novembre. Ce défi a été lancé pour la première fois en France par le ministère de la santé qui s'est inspiré d'une intiative britannique similaire "Stoptober".
De plus, le forfait annuel de remboursement des substituts nicotiniques passera à 150 euros par an pour tous les fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer à partir du 1er novembre, a annoncé lundi le ministère de la santé. Le forfait était déjà de 150 euros pour les jeunes, les personnes en situation de précarité et les malades. Pour tous les autres, il était de 50 euros par an et par personne.

Pourquoi arrêter pendant un mois ?


Des études ont démontré que l'arrêt de la cigarette pendant 28 jours multiplie par cinq les chances de rester non-fumeur de manière permanente. «C'est une grande avancée pour les 16 millions de fumeurs» a souligné mardi la ministre de la santé, Marisol Touraine, précisant que la moitié des fumeurs voulait arrêter de fumer.

Que contient le kit ?


Le site internet pro.tabac-info-service.fr recense ce que le kit continent et propose également les brochures en format PDF :
- Un livret « Je me prépare » pour préparer l’arrêt et marquer un top départ dans l’arrêt définitif du tabac ;
- L’agenda « 30 jours pour arrêter de fumer » avec des encouragements quotidiens, des conseils et des activités pour oublier la nicotine ;
- La carte « Le stress ne passera pas par moi » pour surmonter les envies de fumer ;
- Un sticker avec des conseils nutritionnels « Je retrouve la forme, pas les formes ! » pour garder la ligne pendant et après l’arrêt ;
- La roue « Je calcule mes économies ».

De nombreux décès liés au tabac


73 000 décès sont attribués au tabac en France chaque année. En Grande-Bretagne l'opération Stoptober, lancée en 2012, a été un succès. Ils ne sont plus que 18 % de la population âgée de plus de 15 ans à fumer, contre près d’un tiers en France. 

Sur le même sujet

La colére des bénévoles face à la précarité

Les + Lus