• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Qui sont les députés de la région Centre-Val de Loire ?

L'hémicycle de l'Assemblée Nationale / © MAXPPP
L'hémicycle de l'Assemblée Nationale / © MAXPPP

A l'issue des deux tours des élections législatives des 11 et 18 juin 2017, 23 nouveaux députés ont été élus. Avec la nomination de Marc Fesneau en tant que ministre, et le départ de Maurice Leroy, la liste a légèrement changé. 

Par France 3 Centre-Val de Loire

Les électeurs se sont exprimés dans les 23 circonscriptions de la région et ont élu les nouveaux députés qui les représenteront à l' Assemblée nationale.
 


En octobre 2018, Marc Fesneau, député du Loir-et-Cher et président du groupe MoDem à l'Assemblée Nationale, a été nommé ministre des Relations avec le parlement. Quant à Maurice Leroy, député UDI du même département, il a renoncé à son mandat de député en décembre 2018. Ils ont tous deux été remplacés par leurs suppléants. 
 

Deux nouveaux députés


Le remplaçant de Marc Fesneau est Stéphane Baudu, anciennement maire de La Chaussée-Saint-Victor, conseiller départemental et vice-président de la Communauté d'agglomération de Blois, Agglopolys. Il a renoncé à l'ensemble de ses mandats locaux. Il est notamment membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées, du groupe d'études Chasse et territoires, et président du groupe d'amitié France-Mongolie. 

Il est connu du public pour avoir été le premier à armer un policier municipal dans le département du Loir-et-Cher et, plus récemment, pour avoir proposé un moratoire sur les prix du carburant. 


C'est Pascal Brindeau qui a de son côté remplacé le député Maurice Leroy. Jusqu'à présent maire de Vendôme, conseiller départemental et président de la communauté d'agglomération, il avait déjà été député entre 2010 et 2012, alors que Maurice Leroy était ministre. Il est lui aussi membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées. Il fait partie de plusieurs groupes d'études, sur la langue des signes ou encore la télémédecine. Il appartient enfin au groupe d'amitié avec le Qatar et la Turquie. 

Maire, il a impulsé l'instauration d'un système de vidéosurveillance dans la ville de Vendôme. Député, il avait notamment voté en faveur de la loi de lutte contre les usurpations d'identité et pour un texte interdisant la fabrication et la vente de produits cancérigènes comme le phtalate. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus