Saison terminée pour le foot amateur : le Tours FC monte en National 2

Le comité exécutif de la Fédération française de football a décidé ce jeudi d'arrêter définitivement la saison 2019-2020 pour toutes les compétitions, à l'exception du championnat de National et la D1 féminine. Conséquence directe, le Tours FC monte en National 2.

Le Tours FC lors de son déplacement à Amilly, c'était le 6e tour de la Coupe de France
Le Tours FC lors de son déplacement à Amilly, c'était le 6e tour de la Coupe de France © Eric Malot / MAX PPP
Comme on pouvait s'y attendre donc, la Fédération française de football (FFF) a décidé "l’arrêt définitif des compétitions de Ligues, de Distritcs, des championnats nationaux de jeunes (féminines et masculins), des championnats nationaux futsal, du National 3, du National 2 et de la D2 féminine", d’après le communiqué (cf. ci-dessous). Le championnat de National 1 et la D1 féminine ne sont, pour l'instant, pas concernés.
 

Tours en National 2

C'est donc une belle surprise pour le Tours FC, dans ce contexte morose général. Leader de la poule C de N3 à la date du 13 mars (date retenue comme celle de la suspension des compétitions), le TFC monte en National 2. Rétrogradé la saison dernière sportivement, de National en National 2, puis administrativement en N3, cette accession en N2 est mérité, puisque les Tourangeaux ont largement dominé leur poule de N3.

"C'est une satisfaction même s'il y a forcément un goût d'inachevé", a précisé à nos confrères de la Nouvelle RépubliqueNourredine El Ouardani, entraîneur du TFC. La décision de la FFF fait donc le bonheur de Jean-Marc Ettori, le président du Tours FC "C'est la décision la moins pire ! Elle nous satisfait néanmoins".
 

La réaction des officiels

Interrogé par un journaliste de France Bleu, pour Antonio Teixeira, le président de la Ligue du Centre-Val de Loire, cette décision est la plus juste.

"C'est une décision équitable. Les deux tiers des matches avaient été joués. Il ne fallait pas faire une saison blanche."

Pour le président de la Ligue du Football Amateur (LFA), le Loirétain Marc Debarbat, membre du Comité Exécutif de la FFF, cette décision d'arrêter la saison était difficile à prendre, mais inévitable.

Joint par téléphone, il précise non sans une certaine émotion : "C'est un déchirement, j'adore le foot, c'est ma passion mais contrairement à beaucoup d'autres, la priorité c'est la santé et de sortir de cette pandémie. Ça ne reste que du football, on veut garantir la santé de tous (licenciés, bénévoles, éducateurs...). Il y avait trop d'incertitudes pour reprendre hypothétiquement, après le 11 mai, avec des gestes barrières que l'on ne pouvait pas mettre en oeuvre".

Et après le 11 mai, ça n'allait pas devenir du jour au lendemain la fête au village.

Il ajoute après analyse de la situation : "Et puis jouer au foot en juillet, c'était inconcevable. Le monde amateur du foot est en vacances, essentiellement ce mois-là, et les terrains sont en réfection. C'est finalement la moins mauvaise des décisions, même si chaque club avait sa propre solution en fonction, bien sûr, de son classement au 13 mars. Trois quart des matches avaient été joués".

Pas de changement en N2

Pour Saint Pryvé-Saint Hilaire, pas de changement, les Loirétains, encore excellents en Coupe de France, ne terminent que 7e de leur groupe. Dans ce même groupe, Blois Foot peut avoir des petits regrets : deuxième, le club de Loir-et-Cher était, certes à 11 points de Sète, mais il y avait encore une petite chance d'accéder à l'échelon supérieur. Pour le Bourges Foot et Romorantin, respectivement 6e et 10e, le maintien est assuré.

Les perdants

A ce petit jeu, il y a malheureusement quand même des perdants. En National 3, il s'agit de Saint-Cyr-sur-Loire et de Dreux. Les deux clubs retombent en Régional 1. Saint-Cyr-sur-Loire était avant dernier de sa poule. Donc selon la décision prise par les instances, le club aurait pu espérer rester en N3, mais ça n'a pas été l'option choisie. De leur côté, l'AOCC, Montlouis et le FC Ouest Tourangeau restent logiquement en N3. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société football sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter