Cet article date de plus de 6 ans

Terres du Son : bien lancé, le festival fait le plein

Le festival Terres du Son a débuté hier avec une première soirée de concerts qui a enthousiasmé le public. Les spectateurs sont au rendez-vous pour cette édition 2015 : les organisateurs pensent atteindre l'affluence maximum, 45000 spectateurs sur trois jours.
Première journée et premières satisfactions pour Terres du Son. Le festival a débuté hier au domaine de Candé, à Monts (Indre-et-Loire). Une journée animée notamment par les performances de deux des découvertes de cette édition 2015 : le blues mâtiné de hip-hop des Toulousains de Scarecrow, et la soul de la Nigériane Asa.

Sur la scène Ginkgo, The Do a pris le relais d'Izia en seconde partie de soirée. Sept ans après son premier passage en Indre-et-Loire, le duo a défendu sur scène son dernier opus, Shake, Shook, Shaken, récompensé aux Victoires de la musique 2015 par le prix de l'album rock de l'année.



Profitant d'un temps radieux, le festival fait le plein. Après la première journée, les organisateurs estiment qu'ils sont en passe d'atteindre l'affluence maximum de l'événement : 45000 spectateurs, sur les trois jours.



Terres du Son déroulera sa programmation jusqu'à dimanche. A suivre ce soir en tête d'affiche, le duo de guitares mexicain Rodrigo y Gabriela, avant de se plonger dans la nuit Fauve en compagnie du collectif parisien.

La formation tourangelle Waï AfroBeat a quant à elle ouvert le bal de la seconde journée sur la scène Chapit'Ô. Un coup de projecteur bienvenu pour les 11 musiciens.

Le compte-rendu de la première journée, avec David Jouillat et Aurélie Darblade :

Reportage Terres du Son 2015 vendredi

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musique festival