• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Un garagiste dénonce des actes de malveillance en taguant son entrepôt

Situé à La Ville-aux-Dames, près de Tours, le garage a été victime de plusieurs dégradations. Son propriétaire a choisi d'afficher son désarroi sur les murs de son entrepôt. / © F3 Centre-Val de Loire/F.-X. Mauffrey
Situé à La Ville-aux-Dames, près de Tours, le garage a été victime de plusieurs dégradations. Son propriétaire a choisi d'afficher son désarroi sur les murs de son entrepôt. / © F3 Centre-Val de Loire/F.-X. Mauffrey

Un garage de La Ville-aux-Dames, près de Tours, a subi de nombreuses dégradations depuis un mois. Incendie sans doute criminel, et actes de malveillance... Le propriétaire est en plein désarroi. Pour le soutenir, la solidarité s'organise sur les réseaux sociaux.

Par ET/PF

Un incendie, des dégradations... C'en est trop pour Hervé Mathiaud. Son garage spécialisé dans la vente de pièces automobiles sert également de lieu de stockage de véhicules sous scellés. Un établissement cible depuis un mois de plusieurs actes de malveillance.

Si aujourd'hui l'enquête relative à l'incendie - vraisemblablement criminel - est toujours en cours, l'accumulation de ces actes a plongé le garagiste dans un profond désarroi. 28 voitures ont été carbonisées, l'entrepôt endommagé. Aujourd'hui, ses deux salariés sont au chômage technique, sans doute jusqu'au printemps prochain. Excédé, Hervé a décidé de couvrir le site de graffitis, afin de dénoncer cette situation. "Je suis en colère", "ZAD", comme "Zone à défendre"...

La solidarité sur les réseaux sociaux

"On avait un rôle social très important [...] Nous réparions des voitures pour des gens peu fortunés", s'indigne Hervé Mathiaud. Face à cette situation, les soutiens des clients se multiplient. Une page Facebook a été créée, et rencontre d'ores et déjà un certain succès...

► VOIR le reportage (P. Ferret/F.-X. Mauffrey)
Le désarroi d'un garagiste victime d'actes de malveillance (La Ville-aux-Dames)

 

Sur le même sujet

La colére des bénévoles face à la précarité

Les + Lus