Stéphane Robert arrache sa qualification pour le tableau final à Roland-Garros

Au bout du suspense, le Montargois Stéphane Robert, licencié à Blois a décroché sa qualification pour le tableau final de Roland-Garros. Il s'est défait, difficilement, du Brésilien Andre Ghem en trois sets accrochés 6/2-6/7-8/6.

Stéphane Robert
Stéphane Robert © KENZO TRIBOUILLARD/AFP
Trois manches accrochées et au bout du suspense, la récompense. Le Montargois de 35 ans, Stéphane Robert, s'est qualifié pour la tableau final de Roland-Garros en début d'après-midi, ce vendredi.

Il est venu à bout d'un coriace Brésilien, Andre Ghem, après deux heures et demi de match. Une rencontre qui a bien failli lui échapper à plusieurs reprises. Score : 6/2-6/7-8/6.

Bonne entame

Ce troisième et dernier tour des qualifications avait pourtant bien commencé pour le licencié de l'AAJ Blois. En 25 minutes, Stéphane Robert boucle le premier set 6 jeux à 2. Le Brésilien, vainqueur de la tête de série numéro 22 au tour précédent, est dominé. 

Le Montargois classé 550ème mondial tient le choc dans la deuxième manche. Il parvient même à faire le break à l'issue du 7ème jeu pour mener 5-3. Mais son adversaire revient dans la partie et le pousse à disputer un jeu décisif. Très serré, cette fin de set bascule en faveur de Ghem. 
 

Occasions manquées

Dans la dernière manche, Stéphane Robert repart du bon pied au point de mener assez rapidement 5 jeux à 2. Une avance qu'il ne parvient pas à convertir en victoire. 
La bataille pour ce 3ème set durera plus d'une heure avec six balles de match pour le Montargois sauvées par Andre Ghem. Au bout du suspense, le Montargois s'impose 8 jeux à 6. 

Soulagé, Stéphane Robert passe l'épreuve des qualifications pour la deuxième fois de sa carrière. Au total, il a déjà participé cinq fois aux Internationaux de France de Roland-Garros.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tennis sport roland-garros
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter