• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Furiani privé de matchs : Jo Bonavita entame une grève de la faim

Jo Bonavita dirigeant historique du club de Bastia ici sur la pelouse de Furiani / © Photo S.C. Bastia
Jo Bonavita dirigeant historique du club de Bastia ici sur la pelouse de Furiani / © Photo S.C. Bastia

Excédé par les sanctions de la Ligue de Football Professionnel, le coordinateur sportif du Sporting Club de Bastia Jo Bonavita, 73 ans, a décidé d'entamer à partir de ce jour, une grève de la faim.

Par Grégoire Bézie

Jo Bonavita, figure emblématique du club, s'est installé dans son bureau du stade de Furiani déterminé à "aller jusqu'au bout" a constaté un journaliste de France 3 Corse ViaStella présent ce vendredi matin dans les locaux du club. Le coordinateur sportif du Sporting Club de Bastia dénonce "l'acharnement" du président de la  commission de discipline de la LFP, Pascal Garibian. 

"LFP, ne touchez pas à notre Sporting Club de Bastia"

"Je poursuivrai ma grève de la faim jusqu'à ce que la sanction soit levée", a-t-il déclaré. "Aujourd'hui, la Ligue et Frédéric Thiriez (son président, ndlr) veulent détruire le Sporting et même si j'ai 73 ans et que bon nombre de personnes m'ont prévenu des risques encourus, je continuerai cette grève de la faim pour protéger toutes les familles qui vivent grâce au Sporting", a ajouté Jo Bonavita. L'historique dirigeant, qui a connu l'épopée bastiaise en 1978, a installé à l'entrée de son bureau un panneau sur lequel est écrit: "LFP, ne touchez pas à notre Sporting Club de Bastia".
DMCloud:21125
La réaction de Jo Bonavita
La réaction de Jo Bonavita après la décision de la commission de discipline de la LFP
Soutien de Frédéric Thiriez au président de la commission de discipline

Vendredi, le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Frédéric Thiriez a apporté son soutien à la commission de discipline et à son président."Frédéric Thiriez assure de son plein soutien le président de cette Commission, Pascal Garibian, et ses membres face aux attaques insensées dont ils sont l'objet", écrit dans un communiqué la Ligue de football professionnel.

Le stade Armand-Cesari de Bastia a été suspendu à titre conservatoire après une série d'incidents depuis le début de saison, a annoncé jeudi soir la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel. La commission estime "qu'il apparaît patent" au regard d'incidents intervenus lors de plusieurs rencontres à Bastia "qu'il règne une grande insécurité pouvant à tout moment entraîner la mise en danger des spectateurs et des acteurs du jeu".

"Le foot à Bastia, c'est plus qu'une passion, c'est une religion"

"Le bonheur et les larmes, les espoirs et les désillusions, les drames et les triomphes. Comme tout vieux supporter, Jo Bonavita a tout vécu, tout connu, tout ressenti", comme le présentait nos confrères de Corse-matin dans un article paru en juillet dernier. Déjà en 2009, se décrivant "usé et fatigué" par l'attitude et les décisions de la commission de discipline de la Ligue Professionnel de Football (LFP), Jo Bonavita avait annoncé dans un communiqué son départ du club.

DMCloud:21235
1_SUSPENSION_STADE
Jo Bonavita et Joseph Franceschini , dirigeants du S.C. Bastia réagissent aux sanctions contre le club.


>> Réagissez à cette sanction, donnez votre avis en votant sur notre site internet

A lire aussi

Sur le même sujet

Question/Réponse : Eric Leoni, professeur à l'université de Corse

Les + Lus