Cinq paillotistes de Corse du sud tentent un bras de fer avec l'Etat et rassemblent une centaine de personnes sur la plage

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean Crozier

Mis en demeure de démonter leurs paillotes avant le 15 janvier, les propriétaires d'établissements de plage organisaient ce dimanche un rassemblement de soutien sur la plage à Coti-Chiavari en Corse du sud. 

Le collectif de paillotistes menacés de démolition s'est réuni ce  dimanche matin sur la plage sur la commune de  Coti Chiavari. A deux jours de l’ultimatum fixé par le préfet, les propriétaires de paillotes contestent  le bien fondé de la décision préfectorale. Les pouvoirs publics s'appuient sur la délimitation  du domaine public maritime datant de 1992, les paillotistes sur celle fixée en  2010 qu’ils prétendent leur être plus  favorable.Ange Istria
Président du collectif des paillotistes
Gérard Jodineau
Vice-président de l'union des métiers et des industries de l'hôtellerie
Stéphane Recchi
Avocat du collectif des paillotistes

Un bras de fer est engagé

Le préfet de Corse, Patrick Strzoda, a précisé le 9 janvier dernier que les paillotistes s'exposaient à davantage de sanctions pénales s'ils campaient sur leurs positions  et refusaient d'appliquer les décisions de justice.