• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La cour de cassation a rendu son délibéré

L'ancien siège du cercle Wagram, dans le 8e arrondissement parisien / © FTViastella
L'ancien siège du cercle Wagram, dans le 8e arrondissement parisien / © FTViastella

La cour de cassation avait examiné fin février le pourvoi en cassation de cinq personnes mises en examen dans l'affaire du Wagram bis, le volet financier du cercle de jeu parisien. Les avocats de 3 prévenus ont obtenu l'annulation partielle de certaines pièces du dossier concernant des écoutes.

Par Jean Crozier

Le 26 février, la Cour de Cassation  se penchait sur le dossier Wagram: plusieurs requêtes pour nullité de la procédure avaient été en effet déposées par d'anciens responsables du cercle Wagram dont le président Honoré Renon, le trésorier Jean-François Rossi, le secrétaire Jean Testanière dit le « Mage », une employée, Marie-Claire Giacomini et le maire de Pietralba, Jean Casta.

Annulation partielle de certaines pièces du dossier

Le deuxième procès du cercle de jeu parisien Wagram sur des extorsions de fonds sans doute retardé. Les avocats de trois prévenus ont obtenu l'annulation partielle de certaines pièces du dossier devant la cour de cassation.Malgré cette décision cette procédure liée au grand banditisme n'est pas remise en cause.
DMCloud:47255
Wagram: Les explications de Dominique Moret
Patrice SPINOSI
Avocat de la défense


A lire aussi

Sur le même sujet

ITW - Monte Gozzi : le randonneur disparu retrouvé mort

Les + Lus